Besoins et tendances de financement des TIC

ICT-mobile usage
ICT internet
ICT-household internet

Les trois-quarts de la population africaine sont hors ligne

L'Afrique a assisté à une croissance significative des Technologies de l'information et de la communication (TIC) depuis le début du millénaire, notamment dans le secteur de la téléphonie mobile. Mais tandis que la pénétration des téléphones portables en Afrique représente actuellement plus de 60 %, le continent a beaucoup de retard comparativement à d'autres régions en voie de développement dans les domaines de l'accès à et de l’utilisation d'Internet.

Le défi posé par les TIC

Les TIC sont des générateurs de transformation des progrès économiques et sociaux. Ils présentent le potentiel pour faire de l'Afrique un endroit plus accueillant, et d'améliorer considérablement les vies des populations africaines. La croissance de la téléphonie mobile en Afrique a connu un succès notable, et a engendré des améliorations dans les vies des populations africaines, aussi bien urbaines que rurales. Toutefois, 75 % de la population africaine est toujours hors ligne, et n'a pas accès à toute la richesse des connaissances, des informations et des services offerts par Internet. L'accès à Internet peut jouer un rôle essentiel, en faisant progresser les compétences et les capacités, et en augmentant la sensibilisation, mais seulement 15 % des foyers africains ont accès à Internet.

Faire face au défi des TIC

La téléphonie mobile est déjà largement disponible en Afrique, aussi bien dans les zones urbaines que dans les zones rurales, et elle est relativement abordable pour la plupart des Africains. Le fait de garantir que la connectivité Internet soit généralisée – et abordable – de manière similaire nécessitera un investissement conséquent en provenance des secteurs public et privé. Toutefois, jusqu'à présent, les flux des investissements privés consacrés au secteur des TIC en Afrique ont uniquement bénéficié à un petit nombre de pays, au sein desquels les infrastructures requises sont déjà bien développées. Un environnement propice doit être introduit et géré pour que le secteur privé participe à la prestation équitable des services pour l'ensemble des populations africaines, indépendamment de l'âge, du sexe, de l'emplacement ou de la position sociale et économique.

Tendances de financement des Infrastructures en Afrique – Rapport 2015

Rapport - 2016

La publication annuelle de l'ICA relative aux tendances de financement des infrastructures (la septième de la série) identifie la manière dont les ressources sont mobilisées pour influencer le développement des infrastructures en Afrique.


Construire des infrastructures de qualité pour le développement de l'Afrique

Rapport - 2016

Le présent document de référence a été commandé par le Consortium pour les infrastructures en Afrique (ICA) et l'Agence japonaise de coopération internationale (JICA) en préparation de la réunion annuelle du Consortium pour les infrastructures en Afrique (ICA), qui s'est tenue à Abidjan, Côte d’Ivoire, les 21 et 22 novembre 2016.


Abonnement au bulletin d’information

Abbonez-vous à notre bulletin trimestriel pour recevoir des mises à jour de ICA

Savoir Plus