Les Membres de ICA

Le Consortium pour les infrastructures en Afrique est une relation tripartite entre les donateurs bilatéraux, les agences multilatérales et les institutions africaines.

  • Tous les pays du G8 sont membres de l'ICA (Canada, France, Allemagne, Italie, Japon, Royaume-Uni, États-Unis et Russie).
  • Deux membres du G20: le Royaume d'Espagne (nouveau membre) et la République d'Afrique du Sud (premier pays africain membre).
  • Les Pays et Institutions Africaines : la République d'Afrique du Sud, la Commission de l'Union Africaine (CUA), l'Agence de Développement de l'Union Africaine (AUDA-NEPAD) ; les Communautés Economiques Régionales participent en tant qu'observateurs aux réunions ICA.
  • Les Banques Multilatérales de Développement : la Banque Africaine de Développement (BAD), l'AfreximBank, la Banque Européenne d'Investissement (BEI), la Société Financière Internationale (SFI), la Banque Islamique de Développement (BIsD), la Société Financière Africaine (SFA), et la Banque Mondiale.
  • Les Institutions Financières de Développement Régional et Bilatérales : l'Agence Française de Développement, la Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD) et la Banque de Développement de l'Afrique Australe (DBSA).

D'autres donateurs apportant des contributions financières importantes aux infrastructures en Afrique peuvent devenir membres de ICA.

Abonnement au bulletin d’information

Abonnez-vous à notre bulletin trimestriel pour recevoir les dernières nouvelles sur ICA

En savoir plus

You are currently offline. Some pages or content may fail to load.