Tendances de financement des ressources en eau

Les rapports annuels phares - Tendances de financement des infrastructures en Afrique – montrent que les engagements financiers pour le développement du secteur de l'eau en Afrique sont en baisse depuis 2013, lorsque la valeur totale des engagements était de 11,2 milliards de dollars américains. Cette valeur est passée à 9,7 milliards de dollars américains en 2014 et à 8,1 milliards de dollars en 2015.

90% des engagements de l'année 2015 provenaient de deux sources - les gouvernements nationaux africains (4,1 milliards de dollars, au lieu de 5,1 milliards de dollars en 2014) et les membres de l'ICA (3,2 milliards de dollars, au lieu de 3,4 milliards de dollars en 2014). Le total des investissements du Groupe de coordination arabe (ACG) est passé de 621 millions de dollars en 2014 à 378 millions de dollars, et celui des banques de développement régional a lui aussi chuté, passant de 95 millions de dollars à 48 millions de dollars. Les investissements du secteur privé se sont élevés à 114 millions de dollars en 2015, pour un seul projet. Aucun investissement chinois dans le secteur de l'eau n'a été enregistré pour l'année 2015.


Figure 77 : Engagements des membres de l'ICA dans le secteur de l'eau pour la période 2011-2015


Les 1,5 milliards de dollars d'engagements du groupe de la Banque mondiale apportés au secteur de l'assainissement ont compté pour presque la moitié du financement total des membres de l'ICA en 2015. Des engagements importants ont été apportés par d'autres membres de l'ICA dont : la Banque de développement africaine (518 millions de dollars), l'Allemagne (379 millions de dollars), la France (282 millions de dollars), la Banque européenne d'investissement (164 millions de dollars), la Commission européenne (103 millions de dollars), le Japon (90 millions de dollars) et le Canada (86 millions de dollars).

Concernant la répartition régionale du total des engagements pour le secteur de l'eau et de l'assainissement en 2015 (8,1 milliards de dollars), l'Afrique du Nord en a reçu 26 % tandis que l'Afrique australe (Afrique du Sud compris) et l'Afrique de l'Est ont chacune reçu environ 24 %. L'Afrique de l'Ouest n'a reçu que 17 % des engagements dans ce secteur en 2015 et l'Afrique centrale 8 %.


Figure 80 : Total des engagements par région dans le secteur de l'eau, 2015

Abonnement au bulletin d’information

Abbonez-vous à notre bulletin trimestriel pour recevoir des mises à jour de ICA

Savoir Plus