Tendances de financement dans le secteur des transports

À propos de la plateforme pour le transport de l'ICA

Le rapport annuel phare Tendances de financement des infrastructures en Afrique de l'ICA pour l'année 2015 montre que sur les 83,4 milliards de dollars américains alloués pour le développement d'infrastructures en Afrique en 2015, 34,7 milliards de dollars ont été utilisés pour le secteur des transports. Ceci représente 41,6 % de la totalité de l'engagement.

Le montant de cet engagement de 2015 pour le secteur des transports en Afrique a légèrement dépassé celui de l'année précédente qui était de 34,4 milliards de dollars. La considérable réduction de la participation financière des gouvernements africains pour l'année 2015 a été compensée par l'augmentation de l'engagement des membres de l'ICA (il a quasiment doublé, passant de 3,6 milliards de dollars en 2014 à 6,8 milliards de dollars en 2015), et l'engagement de 12,5 milliards de dollars de pays non-membres de l'ICA et d'institutions multilatérales (plus des trois-quarts de ce montant sont fournis par la Chine).


ICA member commitments to the transport sector 2011-2015

Figure 73: Engagements des membres de l’ICA en faveur des transports 2011-2015


L'Afrique de l'Est était la région qui percevait la plus grande partie du financement pour les projets de développement des transports pour l'année 2015. Sur les 11,8 milliards de dollars investis dans la région, l'engagement des pays membres de l'ICA s'est élevé à 2,2 milliards de dollars tandis que celui des investisseurs non-membres de l'ICA s'élevait à 5,3 milliards de dollars. En 2015, les régions d'Afrique du Nord et de l'Ouest ont reçu 1,19 milliards de dollars et 1 milliards de dollars, respectivement, de la part des membres de l'ICA, tandis que l'Afrique australe (comprenant l'Afrique du Sud) n'a perçu que 728 millions de dollars pour cette même période. Les projets de transport pan-africains ont également pu bénéficier d'une importante part de l'engagement des membres de l'ICA en 2015. Celle-ci s'élevait à 934 millions de dollars.

La considérable augmentation des investissements des partenaires non-membres de l'ICA en 2015 était principalement due aux 9,8 milliards de dollars d'engagement de la Chine, qui, encore une fois, est le plus gros investisseur dans le secteur. Les investissements chinois étaient principalement destinés aux régions d'Afrique de l'Est et de l'Ouest (4,8 milliards de dollars et 3,3 milliards de dollars, respectivement) et environ 1,7 milliards de dollars étaient destinés à l'Afrique du Sud.

Le secteur privé a une fois de plus joué un rôle limité dans le financement de projets pour les infrastructures de transport, avec un seul projet à investissement privé dont le financement a été bouclé en 2015.


Figure 74: Total des engagements en faveur des transports, 2014 et 2015

Abonnement au bulletin d’information

Abbonez-vous à notre bulletin trimestriel pour recevoir des mises à jour de ICA

Savoir Plus