• Please note: this is a preview of a draft facility

Fonds africain de développement

Titre Fonds africain de développement
E-mail, numéro de téléphone et adresse postale
Objectifs de la Facilité

Le Fonds africain de développement a été créé en 1972 ; il est administré par la Banque africaine de développement (BAD). Il comprend 29 pays contributeurs et bénéficie à 38 pays dont presque la moitié sont classés comme étant des états fragiles et touchés par des conflits. Le FAD a investi 45 milliards de dollars depuis qu'il est devenu opérationnel en 1974.

Activités clés En tant que guichet de financement préférentiel du groupe de la Banque africaine de développement, le Fonds africain de développement (FAD) concède aux Pays membres régionaux (PMR) à faible revenu des subventions et prêts préférentiels, des garanties et fournit une assistance technique pour les études et le renforcement des capacités en finançant des projets et programmes qui stimulent la réduction de la pauvreté et le développement économique.
Type de financement octroyé

Prêts ; avances remboursables ; garanties contre les risques ; garanties de crédit ; assistance technique

Taille du projet supporté

À petite, moyenne et grande échelle

Régime de financement accordé (minimum/maximum)

Aucun minimum. Le maximum est de 1,4 million de dollars (1 million d'UA)

Bénéficiaires concernés

Gouvernements ; CER ; services publics d'intérêt général ; autorités infranationales ; secteur public ; partenariat entre le secteur public et le secteur privé

Type de projet

National ; régional

Phases de préparation des projets financés

Environnement favorable ; définition de projet ; faisabilité de projet ; structuration de projet ; soutien aux transactions ; soutien post- mise en œuvre

Processus de demande Les candidatures auprès du FAD doivent être soumises par les gouvernements ou les CER demandant une avance PPF pour les activités préparatoires d'une opération spécifique
Exclusions d'éligibilité Les développeurs du secteur privé ne peuvent pas directement poser leur candidature auprès du FAD mais doivent être en relation avec une institution du secteur public (PPP) dont le gouvernement soumettra la candidature au nom du partenariat.
Pays Bénin, Burkina Faso, Cap Vert, Côte d'Ivoire, Gambie, Ghana, Guinée, Libéria, Mali, Niger, Nigéria, São Tomé & Príncipe, Sénégal, Sierra Leone, Togo, Burundi, Comores, Djibouti, Éthiopie, Kenya, Rwanda, Seychelles, Somalie, Soudan, Soudan du Sud, Tanzanie, Ouganda, Cameroun, Centrafrique, Tchad, Congo-Brazzaville, République démocratique du Congo, Guinée-Équatoriale, Gabon, Angola, Botswana, Lesotho, Madagascar, Malawi, Île Maurice, Mozambique, Namibie, Afrique du Sud, Swaziland, Zambie, Zimbabwe
Sous-secteurs

Abonnement au bulletin d’information

Abbonez-vous à notre bulletin trimestriel pour recevoir des mises à jour de ICA

Savoir Plus

You are currently offline. Some pages or content may fail to load.