• Please note: this is a preview of a draft facility

Africa50

Titre Africa50
E-mail, numéro de téléphone et adresse postale
Objectifs de la Facilité

Africa50 est une plateforme d'investissement en infrastructures qui contribue à la croissance de l'Afrique en développant et en investissant dans des projets rentables. Elle sert de catalyseur aux capitaux du service public et mobilise le financement du secteur privé grâce à des retours financiers et un impact différencié.

Activités clés Africa50 facilite le développement de projets et injecte les capitaux des investisseurs privés dans des projets d'infrastructures bien structurés. Elle est axée sur des projets nationaux et internationaux à fort impact, principalement dans le secteur de l'énergie et des transports, qui ont une forte incidence sur le développement tout en assurant un retour financier raisonnable. Avec des sociétés distinctes de développement de projets et de financement par action, Africa50 peut fournir un soutien à chaque stade du cycle du projet.
Type de financement octroyé

La section Développement de Projet d'Africa50 fonctionne selon un modèle de capital-risque, déployant les capitaux-risques lors des stades précoces du projet. Les investissements vont de 2 à 10 millions de dollars. Établissant un équilibre entre l'impact sur la rentabilité et le développement, la plateforme demande un retour sur investissement modeste sur une base de portefeuille afin d'assurer la durabilité.

Africa50 prend généralement des participations minoritaires dans des projets ou des plateformes et joue un rôle actif aux côtés du promoteur principal (à l'exception des investissements provenant de promoteurs de substitution). Elle s'associe à d'autres développeurs pour compléter la proposition de valeur lorsque cela est bénéfique.

Taille du projet supporté

À moyenne et à grande échelle, généralement plus de 20 millions de dollars.

Régime de financement accordé (minimum/maximum)

De 2 à 12 millions de dollars pour le développement du projet, jusqu'à la clôture financière. Par la suite, la section Financement de Projets d'Africa50 peut attribuer des capitaux équité et quasi-équité, pour des projets dépassant généralement les 20 millions de dollars.

Bénéficiaires concernés

Partenariats publics, privés ou entre le secteur public et le secteur privé

Type de projet

Régional ; national

Phases de préparation des projets financés

Africa50 identifie les projets par le biais de son réseau et de ses actionnaires, engageant les parties prenantes tout au long du cycle de l'accord grâce à des relations avec les gouvernements et les partenaires du secteur privé afin d'identifier et d'éliminer les obstacles pour faire avancer les projets jusqu'à la clôture financière. Elle atténue les risques grâce à une structuration innovante et à une évaluation financière.

Le cycle du projet comprend la formulation du concept du projet, la réalisation d'études de faisabilité (technique, ESG, commerciale et juridique), l'acquisition de terrains, les approbations et les permis, la négociation et la structuration de contrats (contrats de soutirage, EPC, O&M) ainsi que le financement, les garanties et la clôture financière.

Processus de demande Les investisseurs ou partenaires doivent contacter Africa50 et présenter une courte proposition de projet préliminaire comportant, mais sans s'y limiter, des informations sur les sources de financement, l'expérience dans le secteur et les partenaires potentiels.
Exclusions d'éligibilité Les projets doivent être de moyenne à grande échelle, nationaux ou régionaux. Ils doivent être commercialement et écologiquement durables, avoir un impact significatif sur le développement et permettre un retour approprié aux investisseurs.
Pays Algérie, Égypte, Libye, Mauritanie, Maroc, Tunisie, Bénin, Burkina Faso, Cap Vert, Côte d'Ivoire, Gambie, Ghana, Guinée, Guinée-Bissau, Libéria, Mali, Niger, Nigéria, São Tomé & Príncipe, Sénégal, Sierra Leone, Togo, Burundi, Comores, Djibouti, Érythrée, Éthiopie, Kenya, Rwanda, Seychelles, Somalie, Soudan, Soudan du Sud, Tanzanie, Ouganda, Cameroun, Centrafrique, Tchad, Congo-Brazzaville, République démocratique du Congo, Gabon, Angola, Botswana, Lesotho, Madagascar, Malawi, Île Maurice, Mozambique, Namibie, Afrique du Sud, Swaziland, Zambie, Zimbabwe
Sous-secteurs Production d’énergie (sources renouvelables), Production d’énergie (sources non renouvelables), Distribution de gaz, Logistics, Transport routier, Ports, Transport aérien

Abonnement au bulletin d’information

Abbonez-vous à notre bulletin trimestriel pour recevoir des mises à jour de ICA

Savoir Plus

You are currently offline. Some pages or assets may fail to load.