• Please note: this is a preview of a draft facility

Fonds des énergies durables pour l'Afrique (FEDA)

Titre Fonds des énergies durables pour l'Afrique (FEDA)
E-mail, numéro de téléphone et adresse postale
Objectifs de la Facilité

Le Fonds des énergies durables pour l'Afrique (FEDA) est un fonds fiduciaire multi-donateurs qui promeut les énergies renouvelables et l'efficacité énergétique au moyen de projets issus du secteur privé de petite et moyenne envergure, nécessaires pour stimuler la transition du continent vers une croissance plus inclusive et écologique. Le FEDA est financé par les gouvernements du Danemark, de l'Italie, des États-Unis et du Royaume-Uni. Le secrétariat du FEDA dépend du Département pour l'énergie renouvelable et l'efficacité énergétique (PERN).

Activités clés
L'objectif de développement du FEDA est de soutenir une croissance économique gérée par le secteur privé dans les pays africains grâce à l'utilisation efficace de ressources en énergie propre actuellement inexploitées. Le FEDA a été mis en place pour fonctionner sous trois guichets de financement : subventions pour la préparation de projets, investissements en capitaux (sous-traités vers le FAER - Fond africain pour les énergies renouvelables) et soutien à l'environnement favorable.   Le "volet don" de la préparation de projets fournit une assistance financière et technique afin de faciliter les activités de préparation et de préinvestissement de projets dans le domaine des énergies renouvelables et de l'efficacité énergétique commercialement viables du secteur privé, à petite et moyenne échelle, avec pour objectif d'attirer l'investissement nécessaire pour atteindre la clôture financière.
Type de financement octroyé

Les subventions sont attribuées par le FEDA sur une base de partage des coûts afin de financer des activités de préparation spécifiques. Ce soutient devrai améliorer la viabilité financière et permettre aux promoteurs de lever les capitaux nécessaires et le financement de la dette pour une mise en œuvre réussie.

Taille du projet supporté

La taille totale du projet doit être comprise entre 30 millions de dollars et 200 millions de dollars.

Régime de financement accordé (minimum/maximum)

Le cofinancement par subventions est disponible jusqu'à hauteur d'un million de dollars, avec un besoin en financement minimum compris entre 30 et 50 %.

Bénéficiaires concernés

Les entreprises du secteur public ou les agences des secteurs public et privé dont l'objectif est soit de devenir un producteur énergétique indépendant (IPP) soit d'établir un partenariat avec les secteurs public et privé (PPP). Les projets doivent être mis en œuvre au sein d'un pays membre de la BAD.

Type de projet

National ; infranational

Phases de préparation des projets financés

Activités nécessaires pour que le projet atteigne la clôture financière, telles que les études de faisabilité, les études d'impact environnemental et social (EIES), les études d'ingénierie, les études portant sur l'interconnexion de réseaux, les coûts de "diligence raisonnable", les frais juridiques pour la convention d'achat électricité et les accords de convention, etc.

Processus de demande
Les projets répondant aux critères d'admissibilité du financement par subventions sont transmis aux agents des investissements du FEDA ou de la BAD qui rédigent une note d'évaluation préliminaire (PEN) décrivant les principaux paramètres du projet, qui est ensuite relue et approuvée par la direction. Les agents des investissements développent ensuite une proposition de projet complète qui est relue et approuvée par le comité technique du FEDA. Les propositions pour des subventions à hauteur d'un million de dollars sont approuvées au niveau du vice-président en charge des infrastructures. Les propositions pour des subventions dépassant le million de dollars sont transmises au comité de contrôle du FEDA et à la direction de la BAD pour approbation finale.
Exclusions d'éligibilité
Le FEDA encourage les candidatures de projets provenant des pays africains les moins développés. Les propositions provenant de pays au revenu moyen sont exceptionnellement prises en compte. Les projets soumis doivent avoir réussi l'étape de la pré-faisabilité. Les projets du secteur solaire soumis au FEDA doivent tout d'abord avoir été retenus par le biais d'un appel d'offres national dans le secteur de l'énergie solaire (uniquement pour les pays ayant reçu un appel d'offres dans le secteur de l'énergie solaire). Le FEDA essaie de conserver un portefeuille de projets qui soient géographiquement et technologiquement équilibrés : il est susceptible de ne pas retenir la candidature inhérente à un projet bénéficiant déjà d'une exposition au sein du FEDA et/ou dans un pays disposant de la technologie RE. 
Pays Algérie, Égypte, Libye, Maroc, Tunisie, Mauritanie, Bénin, Burkina Faso, Cap Vert, Côte d'Ivoire, Gambie, Ghana, Guinée, Guinée-Bissau, Libéria, Mali, Niger, Nigéria, São Tomé & Príncipe, Sénégal, Sierra Leone, Togo, Burundi, Djibouti, Éthiopie, Kenya, Rwanda, Seychelles, Somalie, Soudan, Soudan du Sud, Tanzanie, Ouganda, Cameroun, Centrafrique, Congo-Brazzaville, République démocratique du Congo, Guinée-Équatoriale, Gabon, Angola, Botswana, Madagascar, Malawi, Île Maurice, Mozambique, Namibie, Afrique du Sud, Swaziland, Zimbabwe
Sous-secteurs Production d’énergie (sources renouvelables)

Abonnement au bulletin d’information

Abbonez-vous à notre bulletin trimestriel pour recevoir des mises à jour de ICA

Savoir Plus

You are currently offline. Some pages or assets may fail to load.