Communiqué de presse : 9e réunion annuelle de l'ICA - Un succès retentissant

27 novembre 2013

9e Réunion annuelle du Consortium pour les infrastructures en Afrique - Un succès retentissant 

20 novembre 2013 - Tunis : Le Consortium pour le développement des infrastructures en Afrique (ICA) a organisé sa 9e réunion annuelle à Arusha en Tanzanie. Cette année est une année anniversaire pour l'ICA car sa conférence s'est tenue au sein du nouveau joli siège de la Communauté d'Afrique de l'Est, au cœur de la ville d'Arusha en Tanzanie, et a été co-sponsorisée par son tout premier pays hôte - le Royaume-Uni - et par la Banque africaine de développement. 

Le communiqué final de la 9e réunion annuelle de l'ICA préparé dans les prochaines semaines et publié sur le site Web de l'ICA (www.icafrica.org). En attendant, sachez que les membres de l'ICA ont renouvelé - et augmenté, pour a plupart d'entre eux - leur contributions financières au Secrétariat de l'ICA – permettant ainsi au Secrétariat de l'ICA de produire de précieux supports d'information, publications et outils destinés à booster les investissements dans les infrastructures en Afrique. 

« ... La réunion annuelle de l'ICA de cette année a réussi au-delà de nos attentes ... » a déclaré le Coordonnateur de l'ICA, Mohamed Hassan. « ... Nos membres ont pris l'engagement ferme de travailler à l'atteinte des buts et objectifs de l'ICA – nous avons également eu l'occasion d'accueillir officiellement un nouveau membre [du G20] ... autant dire que nous sommes sur la bonne voie... » 

En prélude à cette réunion de deux jours et demi, l'ICA a organisé, le 12 novembre, une réunion des parties prenantes africaines au cours de laquelle les représentants issus des communautés économiques régionales, des banques et diverses organisations et institutions ont fait des exposés et discuté d'un grand nombre de questions liées aux infrastructures. 

Réunion des membres de l'ICA : L'ICA a accueilli une réunion de ses membres pendant toute la journée du mercredi 13 novembre. Le représentant du co-organisateur et président de la réunion venu du Royaume-Uni a ouvert la réunion. Étaient présents les représentants de la Banque européenne d'investissement, de l'Allemagne, du Canada, de la France, des États-Unis, de la Russie, du Japon, de la Grande Bretagne, de la Chine, de l'Afrique du Sud et de la Banque mondiale. Au cours de cette réunion à huis clos des membres de l'ICA et observateurs invités, l'Afrique du Sud a été officiellement accueillie comme premier pays membre du G20 à rejoindre l'ICA, et le reste de la journée a été consacré aux échanges sur un plan d'action stratégique de l'ICA, des mises au point sur les réalisations de l'ICA dans le secteur des infrastructures et les différentes initiatives des membres de l'ICA. 

Session plénière de l'ICA : La session plénière s'est ouverte le jeudi 14 novembre. Le thème de la session plénière de 2013 était « Renforcement des échanges commerciaux en Afrique : harmonisation transfrontalière de la réglementation et de la politique de transport. » Rachel Turner, Directrice régionale Afrique du Département développement international (DFID) du Royaume-Uni a dit le mot d'ouverture. Le Dr Richard Sezibera, Secrétaire général de l'EAC et le Dr Aboubakari Baba-Moussa, Directeur des infrastructures à l'AUC lui ont emboîté le pas. La réunion était officiellement ouverte par l’honorable Samual John Sitta, (Député), le Ministre tanzanien chargé des relations avec l'EAC. Les experts réglementation et politiques de transport transfrontalier ont présenté des résultats et analyses intéressantes ; la conférence était particulièrement courue. La problématique de la réglementation et de la politique de transport en Afrique a été examinée en profondeur avec les panélistes – l'on a noté une participation active des membres présents.


Lancé à l'occasion du Sommet du G8 de 2005 à Gleneagles, le rôle du Consortium pour les infrastructures en Afrique (ICA) est d'aider à améliorer les vies et le bien-être économique des peuples africains en soutenant et en faisant la promotion du développement d'investissements dans les infrastructures en provenance de sources publiques et privées. Dotée d'un pouvoir de mobilisation, l'ICA agit en tant que catalyseur – en renforçant, accélérant et précipitant le développement des infrastructures en Afrique. 

L'ICA œuvre également à relever certains défis et barrières techniques et politiques rencontrés lors de la construction d'infrastructures supplémentaires et s'efforce de mieux coordonner les activités de ses membres et d'autres sources significatives de financement des infrastructures, telles que la Chine, l'Inde et les partenaires des pays arabes. 

Pour en savoir plus sur l'ICA, veuillez contacter Susan Wood à l'adresse S.WOOD@afdb.org


Catégories: Informations générales

Abonnement au bulletin d’information

Abbonez-vous à notre bulletin trimestriel pour recevoir des mises à jour de ICA

Savoir Plus