Tendances de financement des Infrastructures en Afrique – 2014

9 novembre 2015

Publié ce jour, le rapport 2014 sur les tendances de financement en Afrique indique qu'en 2014, plus de 74 milliards de dollars ont été consacrés au développement des infrastructures en Afrique, et que les dons réalisés par les membres de l'ICA ont atteint un niveau record de 13 milliards de dollars. 

Les dons d'une valeur de 74 milliards de dollars réalisés en 2014, représentent 25 milliards de dollars de moins que les 99,6 milliards de dollars déclarés en 2013. Une forte baisse (de plus de 10 milliards de dollars) des engagements chinois et l'intégration d'un engagement exceptionnel de la part des États-Unis en 2013, à hauteur de 7 milliards de dollars, en faveur de l'initiative Énergie pour l'Afrique, expliquent cette baisse. 

Les affectations budgétaires établies par les gouvernements africains pour les infrastructures, d'un montant de 34,5 milliards de dollars, représentent la part la plus importante des dons déclarés. Les membres de l'ICA* ont déclaré des dons d'une valeur totale de 18,8 milliards de dollars en 2014 - moins que les 25,3 milliards de dollars consacrés en 2013 mais, en excluant la contribution exceptionnelle des États-Unis d'une valeur de 7 milliards de dollars en 2013, égal aux volumes consacrés depuis 2012. Les autres engagements ont été réalisés par des investisseurs du secteur public externes non membres de l'ICA et par des membres du secteur privé.



Key Findings

Principales conclusions

Les principales conclusions du rapport incluent les éléments suivants :

  • Les affectations budgétaires centrales établies par les gouvernements africains représentaient un total de 34,5 milliards de dollars en 2014, en tenant compte des données obtenues de la part de 42 pays ;
  • Les banques africaines de développement ont consacré environ 2 milliards de dollars à des projets d'infrastructures en 2014 ;
  • Le secteur privé a engagé 2,9 milliards de dollars, principalement concentrés sur des projets énergétiques ;
  • 88 % des 18,8 milliards de dollars engagés par les membres de l'ICA étaient destinés à l'infrastructure 'lourde', tandis que 12 % ont été consacrés à l'infrastructure 'légère', telles que la le renforcement des capacités, la préparation de projets et la recherche ;
  • 49 % de la valeur des engagements issus des membres de l'ICA a été consacré au secteur énergétique, 19 % aux transports, 18 % à l'eau ; 11 % à des projets multisectoriels et 3 % aux TIC - et l'on assiste à une tendance croissante vers le soutien de projets multisectoriels ;
  • Ce sont les opérations liées aux transports qui ont attiré le plus d'engagements financiers tous secteurs confondus en 2014, en tenant compte de toutes les sources de financement ;
  • L'Afrique du Nord a dépassé l'Afrique de l'Ouest au titre de région recevant les dons les plus importants en 2014, avec 27 %, tandis que les dons réalisés en Afrique centrale ont atteint leur point le plus élevé depuis cinq ans.
  • Le financement au niveau national en provenance des états/municipalités/autorités provinciales et des entreprises/sociétés d'état, y compris les fournisseurs énergétiques, ont engagé 9,1 milliards de dollars.

Le rapport a également établi que, selon les membres de l'ICA et le secteur privé, des contraintes telles que l'incertitude politique, les retards bureaucratiques et un manque de transparence demeurait un défi à l'augmentation des investissements dans les infrastructures, tandis qu'une pénurie de projets correctement préparés ou rentables constituait un obstacle plus important que la recherche de financement de projets, d'après les membres et les opérateurs de l'ICA.


Rapport annuel 2014

Pour consulter ou télécharger le rapport intégral, veuillez consulter : Tendances de financement des infrastructures en Afrique 2014

Ce rapport est également disponible en français : Tendances du Financement des Infrastructures en Afrique 2014

Le rapport sera abordé à l'occasion de la Réunion annuelle de l'ICA en 2015, qui se tiendra à Abidjan, en Côte d'Ivoire, les 16 et 17 novembre 2015. 

(*Les membres de l'ICA sont : les pays du G8, l'Afrique du Sud, la Banque africaine de Développement, la Banque de Développement d'Afrique australe, la Commission européenne, la Banque européenne d'investissement, et le Groupe de la Banque mondiale.)


Catégories: Informations générales, Communiqués de presse

Abonnement au bulletin d’information

Abbonez-vous à notre bulletin trimestriel pour recevoir des mises à jour de ICA

Savoir Plus