L'ICA apporte son expertise à l'AMCOW en matière de préparation de projet

15 juillet 2013

En juin 2013, l'experte de l'ICA en matière de financement des projets d'eau, Sonja Hoess, a séjourné à Berlin pour apporter son expertise au Comité technique (TAC) du Conseil des  ministres africains chargés de l'eau sur l'importance de la préparation de projets.  Étaient présents les représentants des ministères de l'eau des pays suivants : Algérie, République centrafricaine, Tchad, Égypte, Gabon, Ghana, Mauritanie, Tunisie et Zimbabwe.  Mme Hoess a fait un exposé détaillé sur les outils de préparation de projets de l'ICA – et s'est appesantie sur le processus du passage de l'idée à un projet bancable.  Les participants ont estimé que le travail abattu par l'ICA  avait une valeur spéciale – et plusieurs d'entre eux (y compris le Ministère kényan de l'eau) ont sollicité une formation complémentaire. 

La Plateforme pour l'eau de l'ICA soutient le Partenariat mondial de l'eau (GWP) dans ses efforts de mise en œuvre du Programme eau, climat et développement (WACDEP) de l'AMCOW (Conseil des ministres africains chargés de l'eau). Le GWP a mis au point un cadre stratégique pour la sécurité de l'eau et le développement résilient au changement climatique. Ce cadre est destiné aux décideurs de haut niveau ; il précise les activités clés pouvant être menées. Le WACDEP a été créé pour soutenir l'intégration de la sécurité de l'eau et l'adaptation au changement climatique dans les processus de planification du développement et la conception des stratégies de financement et d'investissement. 

Le programme a pour objectif le soutien aux pays en matière d'intégration de la sécurité de l'eau et de la résilience au changement climatique dans les processus de planification du développement, ainsi que la mise au point de stratégies de financement et d'investissement « sans regrets » pour la sécurité de l'eau et l'adaptation au changement climatique. Cette initiative, qui sera mise en œuvre au niveau local, national et transfrontalier dans les bassins concernés, vise spécifiquement la promotion des liens mondiaux, régionaux et nationaux. Au début, le programme sera mis en œuvre dans les 8 pays suivants : Burkina Faso, Burundi, Cameroun, Ghana, Mozambique, Rwanda, Zimbabwe et Tunisie. Il commencera également dans 5 bassins fluviaux / aquifères partagés : le Bassin du Lac Tchad, le Bassin du Limpopo, le Bassin de Kagera, le Bassin de la Volta et le Système aquifère du Sahara septentrional. 


Catégories: Eau

Abonnement au bulletin d’information

Abbonez-vous à notre bulletin trimestriel pour recevoir des mises à jour de ICA

Savoir Plus