Le financement des infrastructures en Afrique a atteint un niveau record en 2018, dépassant les 100 milliards de dollars (ICA)

12 novembre 2019

Johannesburg, Afrique du sud, 12 November 2019 – Le Consortium des Infrastructures pour l’Afrique (ICA par acronyme anglais) a annoncé ce mardi, une hausse de 24 % des financements engagés pour le développement des infrastructures en Afrique au cours de l’année 2018, dépassant pour la première fois les 100 milliards de dollars. Toutefois, ICA note que beaucoup d’efforts restent à fournir pour couvrir le besoin de financement des infrastructures du continent.

Publié le 12 Novembre à l’Africa Investment Forum, le rapport 2018 de l’ICA sur les Tendances de financement des infrastructures en Afrique révèle que le financement des infrastructures en Afrique a atteint un nouveau record de 100,8 milliards de dollars en 2018, soit un bond d’environ un quart par rapport à 2017 et une hausse de 38 % par rapport à la moyenne 2015-2017.

Mike Salawou, Coordinateur de l’ICA et Chef de la Division infrastructure et partenariats à la Banque africaine de développement, a indiqué qu’« Au fil des ans, le rapport sur les tendances du financement des infrastructures en Afrique est devenu un document important pour présenter, de manière cohérente, la façon dont les fonds sont mobilisés pour développer les infrastructures du continent.

 « La publication du rapport lors du Africa Investment Forum tombe à point nommé. Bien que  le rapport se réjouisse de l’augmentation des engagements financiers en 2018, il souligne cependant l’ampleur des besoins de financement des infrastructures qui restent à couvrir– l’une des questions clés abordées lors du forum », a déclaré Salawou.

Cette année, le rapport met l’accent sur le rôle que l’ICA continue de jouer dans la réforme des institutions et des politiques ainsi que sa contribution financière constante dans le domaine des infrastructures. Par ailleurs, le rapport met en exergue l’augmentation de 24% du financement des infrastructures pour l’année 2018. Ceci s’explique, d’une part, par l’accroissement des engagements financiers de la Chine et des Etats Africains (de l’ordre de 65% et 33% respectivement par rapport à la moyenne des trois dernières années) et d’autre part, par le rôle des autres organisations multilatérales dans la mobilisation des ressources.

Un autre point saillant du rapport est l’augmentation des engagements de financement dans tous les secteurs, avec un accroissement notable dans le secteur de l’énergie, qui a attiré des engagements financiers d’une valeur de 43,8 milliards de dollars, un record historique et un bond de 67 % par rapport à la moyenne de 2015-2017. Le secteur des TIC a également enregistré des engagements records de 7,1 milliards de dollars en 2018, provenant principalement du secteur privé.

Malgré cette l’augmentation importante des engagements en 2018, un déficit significatif de financement de l’ordre de 52 à 92 milliards de dollars reste à combler chaque année. Les estimations annuelles des besoins de financement de l’Afrique en matière d’infrastructure varient entre 130 à 170 milliards de dollars. Les secteurs de l’eau et de l’assainissement ont le plus important déficit de financement de tous les secteurs, compte tenu des besoins de financement annuels de 56 à 66 milliards de dollars et d’un engagement moyen de 13 milliards de dollars en 2016-2018.

Les panélistes Dr. T. Nyirenda-Jere, Dr. B. Ben Yaghlane, Dr. I. Urua, M. C. Kirigua et M. P. Guislain, ont abordé les messages clés soulignés dans le rapport de cette année, notament, la nécessité d’augmenter le financement des secteurs public et privé, de renforcer la gouvernance et d’améliorer la qualité des services d’infrastructure.

Le Africa Investment Forum s’est déroulé du 11 au 13 novembre 2019 à Johannesburg, en Afrique du Sud, et a offert une plate-forme pour le financement des projets africains bancables, la négociation de transactions dans le domaine des infrastructures et la fourniture de solutions financières innovantes.

L’événement a attiré des grandes entreprises multinationales, des acteurs financiers et des représentants publics qui ont abordé les questions clés du continent en matière d’investissement dans les infrastructures.

Téléchargez Les Tendances du Financement des Infrastructures en Afrique - 2018


Catégories: Communiqués de presse

Abonnement au bulletin d’information

Abonnez-vous à notre bulletin trimestriel pour recevoir les dernières nouvelles sur ICA

En savoir plus

You are currently offline. Some pages or content may fail to load.