ICA La réunion des membres 28 et 29 Novembre 2012 Maputo, au Mozambique

16 novembre 2012

Réunion des membres
du Consortium pour les infrastructures en Afrique (ICA) à Maputo au Mozambique
 du 28 au 29 novembre 2012 

Co-hôtes :
Gouvernement des États-Unis
Banque africaine de développement 

____________________________ 

La prochaine réunion fera suite à la réunion annuelle de l'ICA et de ses membres qui a eu lieu en juin 2012 ; elle sera, pour ses membres, l'occasion d'évaluer les avancées de l'ICA dans la mise en œuvre du Plan stratégique des activités (SBP) 2010-2012 d'ICA, qui s'articule autour de trois principaux piliers :

  1. amélioration de la coordination entre les parties prenantes du secteur des infrastructures grâce à l'inclusion des investissements nationaux et régionaux dans les infrastructures, en sus de diverses sources de fonds destinés au financement des infrastructures en Afrique. Exemple : pays du G8, Chine, Inde, Fonds arabes et investisseurs du secteur privé.
  2. facilitation des programmes infrastructurels régionaux  dans le but de promouvoir les connaissances et meilleures pratiques, et d'accélérer la livraison de projets prioritaires des programmes régionaux.
  3. renforcement des connaissances et informations sur les infrastructures en Afrique afin d'aider à combler le déficit en infrastructures, notamment en aidant les parties prenantes à faire des choix éclairés sur les réformes de politiques et investissements nécessaires.

Ces trois piliers serviront de toile de fond à la réflexion que les membres de l'ICA participants à la réunion de novembre 2012 seront appelés à faire sur les sujets suivants : 

Résultats de l'étude d'évaluation des fonds / facilités de préparation des projets (PPF) pour l'Afrique : la réunion examinera les résultats d'une étude approfondie menée par l'ICA à la demande du G20 sur les PPF concernant les infrastructures en Afrique. L'appréciation des résultats de l'étude par le groupe de travail du G20 sur le développement sera également partagée. Les membres de l'ICA et les parties prenantes africaines devraient avoir une compréhension commune du contenu des rapports et s'accorder sur les prochaines étapes et évènements / opportunités clés à mettre à profit en 2013 pour exploiter les résultats de l'étude, chacun agissant dans les rôles et responsabilités qui lui incombent. 

Évaluation du plan stratégique des activités 2010-2012 de l'ICA :  les membres évalueront les résultats préliminaires du rapport d'évaluation du SBP d'ICA qui confronte les réalisations de l'ICA aux prévisions du SBP, et donneront des orientations sur la voie à suivre tout en fixant un cap stratégique pour la prochaine période du plan stratégique de l'ICA. 

Négociations en faveur des programmes et projets régionaux d'infrastructure : la réunion sera consacrée aux leçons apprises dans le cadre de la réalisation de programmes portés par l'ICA, ainsi qu'à l'identification des indicateurs clés en vue du suivi des apports futurs provenant du secteur privé et de nouveaux bailleurs de fonds. 

Coordination améliorée :  il sera présenté aux membres les réalisations de quelques activités de l'ICA dans les plateformes sectorielles (énergie, transport et eau) ; le dialogue sur les activités futures de la plateforme ainsi que le programme de travail pour 2013 seront facilités et encouragés lors de la réunion. 

Rapport de la Direction de l'ICA - 2012 :  ce rapport qui évalue et mesure les avancées enregistrées dans les activités de l'ICA en 2012 par rapport à ce qui est prévu dans le SBP de 2010-2012 sera présenté et fera l’objet de discussions avec les membres. Le rapport mettra également en relief les activités clés planifiées par l'ICA en 2013. Le rapport ainsi que les présentations devront s'enrichir des orientations des membres sur la mise en œuvre des initiatives de l'ICA et la réussite de sa mission globale, surtout pour ce qui est de l'élargissement de l'ICA du G8 au G20 et du rôle à jouer par l'ICA dans la mise en œuvre du Plan d'action du G20 relatif aux OMD dans le domaine du développement des infrastructures. 

____________________________ 

Lancé à l'occasion du Sommet du G8 de 2005 à Gleneagles, le rôle du Consortium pour les infrastructures en Afrique (ICA) est d'aider à améliorer les vies et le bien-être économique des Africains en soutenant le développement d'investissements dans les infrastructures grâce à des sources de financement publiques et privées. 

Les membres de l'ICA sont les gouvernements des pays du G8 (représentés par leurs agences nationales de développement), la Banque mondiale, la Banque africaine de développement, la Commission européenne, la Banque européenne d'investissement et la Banque de développement d'Afrique du Sud. En outre, l'ICA a récemment décidé d'étendre son partenariat à tous les pays du G20.


Abonnement au bulletin d’information

Abbonez-vous à notre bulletin trimestriel pour recevoir des mises à jour de ICA

Savoir Plus