Facilité africaine de l’eau

Titre Facilité africaine de l’eau
E-mail, numéro de téléphone et adresse postale

African Water Facility
African Development Bank
Immeuble du Centre de Commerce International d’Abidjan (CCIA) 
Avenue Jean-Paul II 
01 BP 1387 Abidjan 01 
Côte d’Ivoire

Tel: +225 20262771

Email: africanwaterfacility@afdb.org

Site web de la Facilité www.africanwaterfacility.org
Objectifs de la Facilité

La Facilité africaine de l'eau (FAE) est le principal instrument de l'eau en Afrique, qui soutient et facilite la mobilisation des ressources afin de combler l'énorme déficit en matière de développement des infrastructures hydrauliques. Initiée par le Conseil des ministres africains chargés de l'eau (ANCOW), la FAE est administrée et gérée par la Banque africaine de développement (BAD). Créée en 2004, la FAE aide les pays africains à répondre au besoin croissant d'investissement pour le développement et la gestion des ressources hydrauliques en Afrique, en vue d'atteindre les buts et objectifs de la Vision africaine de l'eau (VAE) et des Objectifs de développement durable (ODD). La FAE est une structure de préparation de projets basée sur la demande, axée sur le financement de la planification des investissements et des projets de préparation dont l'objectif est de mobiliser des financements pour répondre aux besoins en infrastructures hydrauliques de l'Afrique.

Activités clés L'approche stratégique de la FAE comporte la préparation de projets, les investissements servant de catalyseurs et la promotion de l’investissement, l'attribution de subventions et l'assistance technique afin de garantir que les projets sont rentables, viables et pérennes, avec une possibilité manifeste de mise en œuvre efficace. La FAE aide à concevoir des projets de haute qualité et durables dans le secteur de l'eau ; elle permet d'attirer des investissements visant à financer le secteur de l'eau et à augmenter la mise en œuvre de projets. Les objectifs comprennent une sécurité accrue dans les secteurs de l'eau, de l'alimentation et de l'énergie ainsi qu'une coopération régionale et une croissance économique améliorées.
Type de financement octroyé

La FAE accorde des subventions de l'ordre de 50 000 à 5 000 000 d'euros pour des projets liés à l'eau qui nécessitent une aide financière et technique pour leur mise en œuvre ou répondant aux critères stricts attendus par les partenaires en développement et la collectivité financière internationale. Occasionnellement, la FAE accorde également des subventions afin de financier la mise en œuvre de projets pilotes à petite échelle. Elle fournit aussi une expertise technique et un savoir-faire pour soutenir les bénéficiaires des subventions tout au long de la réalisation du projet. La FAE accorde des subventions qui sont remboursables dès la clôture financière.

Taille du projet supporté

La FAE soutient des projets de toutes envergures, depuis les projets les plus importants jusqu'aux projets pilotes à petite échelle.

Régime de financement accordé (minimum/maximum)

De 50 0000 à 5 000 000 d'euros

Bénéficiaires concernés

Les gouvernements africains (centraux et locaux/régionaux) ; les municipalités africaines ; les ONG ; les organismes de la société civile ; les organismes communautaires ; les organisations régionales, infra-régionales et sectorielles (par exemple, les communautés économiques régionales, les organismes de bassins) et le secteur privé

Type de projet

Régional/transfrontalier ; national ; infranational

Phases de préparation des projets financés

Depuis le stade précoce jusqu'au stade avancé de la préparation. La FAE fournit un soutien dans les phases suivantes : environnement favorable ; définition de projet et faisabilité ; soutien aux transactions et soutien post- mise en œuvre

Processus de demande Pour bénéficier d'un financement, les activités et projets proposés doivent répondre normalement à l'un des axe stratégiques de la FAE - Préparation de projet, Investissements servant de catalyseurs et Promotion de l'investissement. Les résultats devront être en accord avec les questions prioritaires telles que le changement climatique, l'égalité sociale et la parité hommes-femmes, la protection environnementale, la gestion des ressources en eau et la connaissance du secteur de l'eau seront aussi prioritaires. Tous les projets financés par la FAE devront disposer d'indicateurs de performance clairs avec des résultats attendus satisfaisants et des objectifs clairs.
Exclusions d'éligibilité Les candidatures doivent être approuvées par le gouvernement du pays au sein duquel le projet sera mis en œuvre, afin de confirmer la pertinence avec le programme et la stratégie inhérents au secteur pour le pays.
Pays Bénin, Burkina Faso, Burundi, Cameroun, Cap Vert, Centrafrique, Tchad, Comores, République démocratique du Congo, Congo-Brazzaville, Côte d'Ivoire, Érythrée, Éthiopie, Gambie, Ghana, Guinée, Guinée-Bissau, Kenya, Lesotho, Libéria, Madagascar, Malawi, Mali, Mozambique, Niger, Nigéria, Rwanda, São Tomé & Príncipe, Sénégal, Sierra Leone, Somalie, Soudan du Sud, Soudan, Tanzanie, Togo, Ouganda, Zambie, Zimbabwe, Algérie, Égypte, Libye, Mauritanie, Maroc, Tunisie
Sous-secteurs Water resources protection, Approvisionnement en eau et assainissement à grande échelle, Aménagement fluvial, Gestion des déchets

Abonnement au bulletin d’information

Abbonez-vous à notre bulletin trimestriel pour recevoir des mises à jour de ICA

Savoir Plus