Le "Journal de l'Afrique" publie des articles de l'ICA sur les tendances de financement des infrastructures et l'implication du Japon

6 avril 2017

L'édition du printemps 2017 de l'influent "Journal de l'Afrique", produit par la Société africaine du Japon, a publié un article “アフリカにおけるインフラ事業・資金調達トレンド:日本への示唆 "Tendances de financement des infrastructures en Afrique: Implication du Japon” , rédigé par le Secrétariat de l'ICA, sur les tendances de financement des infrastructures en Afrique et le possible soutien du Japon dans le développement d'infrastructures sur le continent.

Rédigé par le Dr Katsuya Kasai, Attaché de liaison principal du Secrétariat de l'ICA pour les infrastructures, l'article présente des éléments du rapport annuel phare "Tendances de financement des infrastructures en Afrique - 2015" de l'ICA et l'Agence japonaise de coopération internationale (JICA), et émet des recommandations à propos du futur soutien du gouvernement japonais pour le développement d'infrastructures en Afrique. 

Après avoir résumé les tendances de financement des infrastructures* et souligné le fait qu'il existe encore un important manque de financement, si l'on compare les besoins de financement et les niveaux d'investissements actuels, l'article met l'accent sur l'importance d'investir dans des infrastructures de qualité en précisant qu'il s'agit du meilleur moyen de garantir que le développement est à la fois efficace et durable. Le gouvernement japonais a pris l'initiative en établissant et présentant les "Principes pour promouvoir l'investissement dans des infrastructures de qualité" lors du Sommet du G7d'Ise-Shima de mai 2016, et en investissant (lors du TICAD VI d'août 2016 au Kenya) 10 milliards de dollars, des secteurs public et privé, pour des infrastructures de qualité en Afrique.

  • Continuer à financer des projets de grande qualité qui permettraient le développement d'une économie solide à moyen ou long terme, avec des coûts de cycle de vie (CCV) adéquats, tout en contribuant à la promotion d'infrastructures de qualité en Afrique ;
  • Mettre en place des projets de coopération technique ou des programmes de développement des compétences sur des aspects importants de la qualité des infrastructures [ie, CCV, entretien, approvisionnement, sauvegarde, partenariats des secteurs public et privé (PPP)] ; et
  • Promouvoir des projets de coopération technique qui aideraient les pays africains à améliorer leur environnement économique, afin de permettre aux entreprises privées de prendre part à des projets de PPP de manière progressive et sûre.

*L'article du "Journal de l'Afrique" résume ce qui suit comme les principales tendances de financement des infrastructures :

  1. Le total des investissements pour le développement d'infrastructures en Afrique pour l'année 2015, toutes sources confondues, s'élevait à 83,4 milliards de dollars ;
  2. 34,1 % du total de ces investissements provenait des gouvernements africains (soit une réduction de 18 % comparé à l'année précédente, notamment due au faible coût du pétrole) ;
  3. 25,0 % provenait de Chine, une nette augmentation par rapport à 2014 ;
  4. 23,8% provenait des membres de l'ICA, une augmentation de 5,4 % par rapport à 2014 ;
  5. 8,9% provenait du secteur privé, principalement investi dans le secteur de l'énergie ;
  6. Le total des engagements pour le développement d'infrastructures en Afrique est resté approximativement au même niveau au cours des six dernières années ; et
  7. Par conséquent, il reste encore un important manque de financement vu les besoins en infrastructures de l'Afrique.

Catégories: Informations générales

Abonnement au bulletin d’information

Abbonez-vous à notre bulletin trimestriel pour recevoir des mises à jour de ICA

Savoir Plus