L'ICA organise un atelier sur la réduction des pertes d'eau

30 octobre 2013

L'ICA a organisé un atelier sur le thème « Réduction des eaux non facturées – Mécanismes novateurs pour une efficacité accrue des équipements » lors du Congrès de l'Association internationale de l'eau (IWA) organisé à Nairobi au Kenya. L'atelier a eu lieu le 16 octobre 2013 et connu la participation d'environ 90 représentants de sociétés de distribution d'eau, partenaires au développement, ONG, institutions régionales et membres du secteur privé.  

L'atelier a servi de plateforme d'échange sur les avantages économiques de l'amélioration de l'efficacité dans la facturation  - avec des mesures ciblées destinées à réduire les pertes commerciales et physiques dans le secteur de l'eau. Le travail d'identification des opportunités d’investissement visant à réduire le volume des eaux non facturées et de recherche des structures de financements novateurs actuellement abattu par l'ICA a également été abordé dans les présentations.  L’Association africaine de l'eau (AfWA) a partagé les enseignements et leçons tirées du projet de réduction des eaux non facturées qu'elle a réalisé en partenariat avec USAID. 

En outre, des sociétés de distribution d'eau du Kenya (EMBU et NYERI) et de Tanzanie (MOSHI) ont partagé leur expérience acquise dans le cadre de leurs programmes de réduction des eaux non facturées en cours.  Enfin, le secteur privé représenté par une société israélienne, MIYA, a partagé ses meilleures pratiques développées en travaillant avec des sociétés d'Afrique du Sud, d'Amérique latine et d'Asie dans l'optique de réduire les pertes d'eau et augmenter la rentabilité économique. 

Les échanges lors de cet atelier – avec les participants représentant des agences de bailleurs de fonds, des partenaires au développement, des sociétés de distribution et du secteur privé - ont réaffirmé la nécessité absolue de réduire les pertes d'eau. L'atelier a également permis de discuter de l'énorme impact [négatif] du changement climatique sur les sociétés de distribution d'eau. Les principaux messages de l'atelier sont les suivants :

  • L'augmentation de l'efficacité et le soutien à la viabilité financière des sociétés de distribution d'eau figurent au premier rang des priorités des programmes politiques et de développement.
  • Des programmes viables destinés à réduire les pertes d'eau doivent intégrer des mesures à moyen et long terme plutôt que de se focaliser sur les gains d'efficacité à court terme.
  • Il faut des cadres dédiés ainsi qu'un personnel bien formé et expérimenté pour assurer la mise en œuvre des activités et interventions de réduction durable des pertes d'eau.

Catégories: Eau

Abonnement au bulletin d’information

Abbonez-vous à notre bulletin trimestriel pour recevoir des mises à jour de ICA

Savoir Plus