Enquête sur l'investissement des infrastructures en Afrique

8 juin 2015

Le Consortium pour les Infrastructures en Afrique (ICA) a lancé aujourd'hui son enquête annuelle afin de recueillir les opinions du secteur privé sur les opportunités et les défis suite à la mise en œuvre de projets d'infrastructures en Afrique.

L'enquête en ligne, qui couvre les secteurs principaux de l'ICA : l'énergie, l'eau, le transport et les TIC, ainsi que l'exploitation minière et la construction, a été conçue par une société d'information commerciale basée au Royaume-Uni Cross-border Information (CbI) afin de compléter le travail mis en œuvre par l'ICA dans le cadre de la promotion de l'investissement et du développement des infrastructures et du suivi des tendances de financement des infrastructures.

L'Enquête sur l'Investissement des Infrastructures en Afrique s'adresse à tous les participants du secteur privé dans des projets d'infrastructures – investisseurs de fonds propres, prêteurs et prestataires de services professionnels – et aborde les facteurs suivants:

  • Considérations en matière d'investissement
  • risques à aborder
  • retards rencontrés dans les projets
  • principaux sites d'investissement
  • tendances d'investissement du secteur
  • disponibilité de financement
  • aide à l'investissement
  • expérience avec les PPP
  • meilleurs rendements

L'enquête peut être consultée en ligne ici 

"L'objectif de l'enquête est de fournir une meilleure compréhension des préoccupations et des motivations inhérentes au financement du secteur privé, de manière à aider les gouvernements, les institutions financières multinationales et de développement et les autres parties prenantes à concevoir des opportunités d'investissement plus attrayantes et des projets réussis” a déclaré Mark Ford, le directeur de CbI.

Dans le cadre de l'enquête réalisée l'année dernière, les personnes interrogées avaient identifié comme facteurs les plus importants dans l'entrave à la préparation des projets : 'obtenir un financement', 'corruption et manque de transparence' ainsi qu'un environnement réglementaire et législatif inadéquat. L'Afrique du Sud, le Nigeria et le Kenya ont été sélectionnés comme les trois pays les plus attractifs pour l'investissement. 

“La nouvelle étude examine les expériences du secteur privé dans le cadre de projets de PPP, en regardant de plus près les expériences avec les retards de projet, et sollicite les opinions quant à la disponibilité de financement et la suffisance de l'aide à l'investissement du secteur privé”, a déclaré Mark Ford. 

Les informations fournies dans le cadre de l'enquête seront utilisées et indiquées sous forme résumée uniquement. Les réponses individuelles demeureront confidentielles. 

L'ICA interroge indépendamment ses propres membres, dont font partie les pays du G8, l'Afrique du Sud, la Banque africaine de développement, la Banque de Développement d'Afrique australe, la Commission européenne, la Banque européenne d'investissement, et le Groupe de la Banque mondiale. Les membres de l'ICA ont indiqué une augmentation annuelle de 35 % des engagements pris pour 2013, à hauteur de 25,3 milliards de dollars, dont des engagements à hauteur d'environ 7 milliards de dollars attribués à l'initiative présidentielle américaine, "Énergie pour l'Afrique". 

Les résultats des deux enquêtes seront publiés au cours du quatrième trimestre 2015 dans le rapport annuel de l'ICA : Tendances de Financement des Infrastructures en Afrique, 2014. 

Télécharger le rapport 2013, publié en novembre 2014. 

Contexte

Lancé à l'occasion du Sommet du G8 de 2005 à Gleneagles, le rôle du Consortium pour les infrastructures en Afrique (ICA) est d'aider à améliorer les vies et le bien-être économique des peuples africains en soutenant et en faisant la promotion du développement d'investissements dans les infrastructures en provenance de sources publiques et privées.  Dotée d'un pouvoir de mobilisation, l'ICA agit en tant que catalyseur – en renforçant, accélérant et précipitant le développement des infrastructures en Afrique.  

L'ICA œuvre également à relever certains défis et barrières techniques et politiques rencontrés lors de la construction d'infrastructures supplémentaires et s'efforce de mieux coordonner les activités de ses membres et d'autres sources significatives de financement des infrastructures, telles que la Chine, l'Inde et les partenaires des pays arabes. 

Depuis sa création en 2005, l'ICA a produit un rapport annuel qui documente les tendances de financement au sein des infrastructures en Afrique.  Le rapport annuel indique en détails les engagements et déboursements réalisés par les membres de l'ICA (pays du G8, Afrique du Sud, Banque africaine de Développement, Banque de Développement d'Afrique australe, Commission européenne, Banque européenne d'investissement, et Groupe de la Banque mondiale) au profit de projets d'infrastructures en Afrique.

La société Cross-border Information (CbI) a été contactée pour la première fois par l'ICA en 2013 afin de fournir la recherche et l'analyse inhérentes au rapport annuel sur les Tendances de Financement des Infrastructures en Afrique – 2012. CbI a conçu et lancé le premier secteur privé régi par l'ICA pour ce même rapport. 

Le rapport de 2013 a été publié en novembre 2014. Télécharger le rapport de 2013.

A propos de CbI

Établie en 1989, Cross-border Information (CbI) est une société d'information commerciale axée sur l'Afrique et le Moyen-Orient. 

 Dirigée par une équipe d'experts régionaux expérimentés, CbI fournit à ses clients une analyse stratégique, un audit préalable lié au risque réputationnel, et  des services de conseil en matière d'infrastructures. CbI publie également en ligne des actualités et des analyses dont African Energy et Gulf States News (GSN), et organise ses propres événements. 

CbI détient un vaste réseau de sources au niveau local, qui contribue à une meilleure compréhension de la culture et de la dynamique des marchés locaux. Contrairement à de nombreuses sociétés présentes sur le marché, CbI ne dépend pas de collecteurs d'informations tiers. 

Pour plus d'informations veuillez contacter

Nick Carn 

Directeur 

Cross-border Information


T :  +44(0)1424 721667 

E : nick@cbi-research.com


Catégories: Communiqués de presse, Informations générales

Abonnement au bulletin d’information

Abbonez-vous à notre bulletin trimestriel pour recevoir des mises à jour de ICA

Savoir Plus