OUGANDA : HP Gauff et Artelia vont étendre le réseau d’eau potable de Kampala

10 December 2019

Source: Afrik21

L’entreprise française Artelia Eau et Environnement et la société allemande HP Gauff ont été choisis par les autorités ougandaises pour la réhabilitation et l’extension du réseau d’eau potable de la ville de Kampala.

L’entreprise publique National Water and Sewerage Corporation (NWSC) progresse dans son projet de réhabilitation et d’extension du réseau de distribution d’eau potable à Kampala, la capitale de l’Ouganda. Elle vient de choisir deux entreprises pour la mise en œuvre du projet. Il s’agit de HP Gauff Ingenieure et d’Artelia Eau et Environnement, la filiale du groupe français d’ingénierie Artelia. Les contrats de concession ont été signés récemment pour le démarrage du projet.

Les deux entreprises devront remplacer 26 km de conduites d’eau potable dans le grand Kampala. Elles réhabiliteront et étendront 287 km de conduites. Le projet permettra également la mise en place d’un réseau de distribution secondaire et tertiaire de 60 km le long de la route Mukono-Katosi-Kisoga-Nyenga. En prévision de la mise en service d’une usine de potabilisation de l’eau, l’objectif est d’améliorer l’approvisionnement en eau potable de Kampala et des localités satellites.

Un projet financé par plusieurs partenaires au développement

« La demande en eau à Kampala est d’environ 300 000 m3 par jour alors que la production actuelle est d’environ 230 000 m3 par jour. Nous construisons une usine de traitement de l’eau à Katosi pour ajouter 160 000 md’eau par jour. La production combinée d’eau de Ggaba et de Katosi permettra de répondre à la demande en eau jusqu’en 2040 », explique Silver Mugisha, le directeur général de NWSC.

Le site de construction de l’usine d’eau potable de Katosi se trouve à 50 km de Kampala, au centre de l’Ouganda. Les travaux sont réalisés par Suez International, une filiale du groupe français Suez, et par Sogea-Satom, filiale du grand groupe de construction Vinci, basé à Paris en France. Objectif : pomper l’eau du lac Victoria pour alimenter l’usine de traitement de Katosi d’une capacité de 160 000 m3 par jour. L’installation sera accompagnée d’une station de pompage à Namugongo non loin de Katosi et d’un réservoir d’eau d’une capacité de 15 000 m3 à Sonde Hill. Pour acheminer l’eau jusqu’à la capitale ougandaise, Suez et Sogea-Satom installeront plus de 55 km de canalisations.

À Kampala, l’eau empruntera donc le réseau rénové et étendu par HP Gauff Ingenieure et Artelia Eau et Environnement. Les travaux de réhabilitation et d’extension du réseau prendront 52 mois. L’État ougandais finance ce projet avec des fonds obtenus auprès de la Kreditanstalt für Wiederaufbau (KfW), l’agence allemande de développement, l’Agence française de développement (AFD), la Banque européenne d’investissement (BEI) et le Fonds de l’Union européenne pour les infrastructures en Afrique (UE-FIT).


Subscribe to @ISSUE

Subscribe to our quarterly newsletter to get up-dates from the ICA

Subscribe now

You are currently offline. Some pages or content may fail to load.