Tunisie: Adoption d'un projet de loi

17 février 2010

L'Agence française de développement va contribuer au financement d'un projet de réhabilitation de stations d'épuration et de pompage en Tunisie.

Le projet de loi a été adopté le 10 février dernier par la Chambre des députés. Un crédit de 25,5 millions de dollars a ainsi été accordé à l'Office national de l'assainissement.

Les travaux consistent à réhabiliter et augmenter la capacité de 19 stations d'épuration et de 130 stations de pompage en Tunisie pour un meilleur traitement des eaux usées, rapporte le journal La Presse.

Par ailleurs, une nouvelle technologie de traitement des eaux développée par la société néerlandaise Novus Forte va être développée en Afrique par le biais de l'African Développement Corporation (ADC).

M. Kanté, directeur de l'ADC, a expliqué au site Press Afrik que cette technologie, qui utilise un générateur d'électrolyse, permettrait de fournir une eau potable de qualité.

Elle aurait de plus l'avantage de créer des usines de traitement d'eau compactes, économes en énergie et respectueuses de l'environnement, car elle n'utilisant pas de produits chimiques.


Catégories: Eau

Abonnement au bulletin d’information

Abbonez-vous à notre bulletin trimestriel pour recevoir des mises à jour de ICA

Savoir Plus