Le développement de l'infrastructure des télécoms va bénéficier au Kenya

2 décembre 2010

Des améliorations apportées à la structure des télécoms vont stimuler la croissance économique du Kenya.

Ceci selon les dernières prévisions de la Banque Mondiale qui remarque que l’économie passera de 4,9 pour cents en 2010 à 5,3 pour cents en 2011.

L’organisation observe que ces dix dernières années, les télécoms ont surpassé tous les autres secteurs et que le pays a le potentiel de devenir le point de référence régional en ce qui concerne les innovations et services TI.

« L’argent mobile est l’une des plus grandes réussites de la révolution de le TIC au Kenya. L’une des raisons de ce succès est la fait que la régulation suit toujours l’innovation, » a déclaré Jane Kiringai, Chef économiste pour le Kenya auprès de l’organisation.

Le Kenya Economic Update qui paraît deux fois par an en juin et décembre, attribue la croissance « explosive » de la TIC à la « libéralisation du secteur des télécoms ».

Jamal Saghir, le directeur du développement durable en Afrique auprès de la Banque Mondiale a récemment remarqué que le Cameroun avait le potentiel de devenir un leader des télécoms en Afrique.

 


Catégories: TIC

Agence internet - Liquid Light