Une multitude de projets ferroviaires en Algérie

15 octobre 2009

Un financement de 80 milliards de dollars a été alloué par l'état Algérien pour la mise en place de projets de construction et de réhabilitation des infrastructures ferroviaires en Algérie.

Ainsi, six nouvelles lignes ferroviaires viennent d'être construites entre Oued Smar et Gué de Constantine, Mohammadia-Béchar et Aïn Touta-M'sila, BBA et M'sila, BBA et Sétif et Beni Mansour-Béjaïa.

En outre, seize autres projets sont en cours de réalisation en Algerie et douze autres sont au stade des études, a expliqué M. Belkadi, directeur général de l'agence nationale pour les études et le suivi de la réalisation des infrastructures ferroviaires.

Une abondance de projets qui a suscité l'inquietude les transporteurs privés algériens, craignant une trop grande concurrence.

Hocine Bouraba, président de l'Organisation Nationale des Transporteurs Algériens, a déclaré au journal La Tribune que "des lignes ont été et sont encore ouvertes sur des tronçons où il y a déjà une surcharge de bus".


Abonnement au bulletin d’information

Abbonez-vous à notre bulletin trimestriel pour recevoir des mises à jour de ICA

Savoir Plus