L'introduction de nouveaux trains électriques nécessite l'amélioration de l'infrastructure des transports

30 décembre 2009

La construction de routes et de ponts supplémentaires devrait accompagner l’introduction des nouveaux trains électriques en Tunisie.

Plus rapides et moins polluants, les nouveaux trains vont remplacer les vieilles locomotives diesel et faciliter le trafic dans la capitale, en particulier entre Tunis et ses faubourgs sud, selon Tunisia Online News.

Le projet qui devrait être terminé en octobre 2010 comptera 55 trains d’une capacité de 2500 passagers chacun qui réduiront la durée du trajet de plus d’un tiers.

Selon la Compagnie des Chemins de Fer Tunisienne qui gérera la ligne, les passagers peuvent compter sur un train toutes les 4 minutes.

Outre l’infrastructure ferroviaire, le média annonce que la construction de ponts et d’axes routiers supplémentaires afin de permettre aux voitures de traverser les voies fera également partie des préparations.

La ville de Manouba au nord du pays a récemment célébré l’ouverture d’une nouvelle ligne de métro à l’inauguration de laquelle assistait le président Zine el Abidine Ben Ali.

World fm Brunei signala que le nouveau service devrait servir environ 70.000 passagers par jour. <br/>

 


Catégories: Transport

Abonnement au bulletin d’information

Abbonez-vous à notre bulletin trimestriel pour recevoir des mises à jour de ICA

Savoir Plus