Shell envisage d'investir 4 milliards USD au Nigeria

25 avril 2012

Shell souhaite investir quatre milliards de dollars d'ici 2015 dans les infrastructures énergétiques du Nigeria.

« Shell évalue des nouveaux projets onshore au Nigeria, qui augmenteront la production et réduiront le torchage », a déclaré Peter Voser, le PDG du groupe, sur son site Internet.

Le gouvernement nigérian souhaite une utilisation accrue de son gaz naturel pour alimenter de nouvelles centrales électriques et réduire le déficit de production qui touche le pays, rapporte l'agence France Presse.

Par ailleurs, le groupe japonais Toyota devrait prochainement avancer une proposition financière pour la construction d'un oléoduc entre le Soudan du Sud et le port de Lamu, au Kenya, suivant la signature d'un accord entre les deux pays en janvier dernier, rapporte l'agence de presse Ecofin.

Le pipeline s'inscrit dans un programme plus large d'infrastructures dont une raffinerie, un port pétrolier ainsi qu'une ligne de chemin de fer entre le Soudan du Sud et l’Éthiopie.


Abonnement au bulletin d’information

Abbonez-vous à notre bulletin trimestriel pour recevoir des mises à jour de ICA

Savoir Plus