De nombreuses terres africaines sont aptes à recevoir des investissements pour l'infrastructure

26 août 2010

Selon un expert, l’Afrique compte un quart des terres arables du globe et serait capable de subvenir à ses besoins en production alimentaire si elle disposait du soutien et le l’infrastructure nécessaires.

Lindiwe Majele Sibanda, qui écrit sur le blog du Guardian's Katine Chronicles, déclara que malgré la quantité de terres disponibles, le continent ne produit que 10% de la nourriture globale.

Elle explique que les discussions du Food, Agriculture and Natural Resources Policy Analysis Network en Namibie cette semaine vont porter sur le problème des investissements pour le développement de la sécurité de la production alimentaire en Afrique.

« Améliorer la productivité agricole demandera une meilleure formation, un meilleur accès au marché ainsi que davantage de recherches pour stimuler l’innovation » ajouta Mme Sibanda.

Business Day rapporta récemment que M. Henk Langenhoven, économiste à la South African Federation of Civil Engineering, avait déclaré à la Rode Conference de Santon que des investissements dans l’infrastructure de l’Afrique du Sud seront nécessaires pour que la croissance économique du pays se poursuive.

 


Catégories: Infrastructures générales

Abonnement au bulletin d’information

Abbonez-vous à notre bulletin trimestriel pour recevoir des mises à jour de ICA

Savoir Plus