La société déficitaire Eskom prévient qu'elle va manquer de fonds

1 septembre 2009

Eskom a annoncé que son programme d’expansion visant à réduire les pénuries d’énergie va souffrir d’un manque de fonds de 80 milliards de rans (6,3 milliards de livres sterling) après avoir annoncé des pertes record pour cette année.

Selon la société, la compagnie électrique appartenant au gouvernement Sud-africain fournit 95% de l’électricité Sud-africaine et environ 45% de celle du continent tout entier.

Le projet d’expansion réduirait le risque de coupure électrique qui paralysa l’Afrique du Sud en 2008 et interrompit l’exportation d’électricité au Botswana et au Zimbabwe voisins, ce qui engendra une panne de réseau plus large encore au Zimbabwe.

Dans une récente intervention à Johannesburg, Bobby Godsell, président d’Eskom a semble-t-il insisté qu’il serait « extrêmement néfaste » d’interrompre ou de différer ces projets.

Il déclara : « Ceci réintroduirait la possibilité de coupures de l’alimentation et entraverait les véritables activités économiques à un moment où l’économie Sud-africaine en a le plus besoin. »

Les projets nucléaires, hydroélectriques et éoliens ont été mis en suspens par la société durant l’année passée à cause du manque de fonds.

Dawie Roodt, chef économiste chez Efficient Group Ltd, déclara à Bloomberg que la participation du secteur privé sera essentielle au rétablissement. <br/>

 

 


Catégories: Energie

Abonnement au bulletin d’information

Abbonez-vous à notre bulletin trimestriel pour recevoir des mises à jour de ICA

Savoir Plus