WAGP marche comme prévu

10 décembre 2009

Le gouvernement a assuré aux investisseurs que la décision du Nigeria de réserver 30% de sa production de combustible à un usage domestique n’affectera pas ses engagements de fourniture au projet West African Gas Pipeline (WAGP).

Durant une interview du Daily Champion pendant la conférence Pétrole et Argent à Londres la semaine dernière, le ministre chargé des ressources pétrolières, le Dr Rilwanu Lukman, rejeta toute suggestion que la quantité disponible va causer des problèmes.

« Comment peut-on dire que nous n’avons pas assez de gaz ? Nous avons potentiellement assez de gaz mais nous devons le développer, » déclara-t-il.

Le Dr Lukman poursuivit en se déclarant confiant que le récent cessez-le-feu faisant suite à des tensions concernant la sécurité dans le delta tiendrait bon et que les projets d’infrastructure pour fournir davantage de gaz aux trains de Brass LNG, OK LNG et au nouveau Nigeria LNG progresseraient de manière satisfaisante.

Le pays soutient à l’heure actuelle son Projet de Loi pour l’Industrie Pétrolière, qui donnera plus de contrôle sur le secteur pétrolier au gouvernement nigérien. Le Dr Lukman a été récemment cité par le Wall Street Journal comme ayant déclaré qu’il pourrait être mis en application en 2012. <br/>

 


Catégories: Energie

Abonnement au bulletin d’information

Abbonez-vous à notre bulletin trimestriel pour recevoir des mises à jour de ICA

Savoir Plus