Les infrastructures d’approvisionnement en eau au Kenya seront améliorées grâce à des travaux d’urgence

20 janvier 2011

Lorsque le projet d’amélioration de 100 millions de shillings kenyans (805 000 £ - 943 000 € environ) sera achevé, le Kenya bénéficiera de meilleures infrastructures d’approvisionnement en eau.

D’après le Daily Nation, les travaux d’urgence dans l’usine de traitement de l’eau de Dunga sont désormais achevés et les habitants de Kisumu, ville portuaire dans l’est du pays, auront de nouveau un accès suffisant à l’eau.

Le directeur général du Bureau des services de l’eau de Lake Victoria South, Michael Ochieng', a déclaré : « On disait que Kisumu se trouvait sur les rives du deuxième plus grand lac d’eau douce du monde mais que ses habitants manquaient d’eau ; ce n’est maintenant plus le cas. »

Désormais, 24 000 mètres cubes d’eau supplémentaires seront produits, ce qui représente une très nette amélioration par rapport aux 22 000 mètres cubes produits auparavant.

Le financement provient d’une subvention de 3,9 milliards de shillings Kenyans reçue du gouvernement français.

Dans le Business Daily, Allan Odhiambo a récemment écrit que le pays devait recevoir 78,6 milliards de shillings Kenyans de la part d’investisseurs chinois en vue d’améliorer les infrastructures de transport.


Catégories: Eau

Abonnement au bulletin d’information

Abbonez-vous à notre bulletin trimestriel pour recevoir des mises à jour de ICA

Savoir Plus