L'infrastructure de l'énergie va être boostée en Afrique du Sud

21 mars 2011

L’infrastructure énergétique de l’Afrique du Sud va bénéficier de financements de la part de la Banque pour le Développement Africain (African Development Bank (AfDB)) pour des projets concernant l’énergie solaire et éolienne.

La société énergétique Eskom devrait recevoir 270 millions de dollars US (166 millions de livres sterling) de la part de l’organisation a déclaré à Reuters Hela Cheikhrouhou, directrice chargé des questions de changements climatiques et de l’énergie auprès de l’AfDB.

100 millions de dollars US supplémentaires devraient provenir du « World Bank's Clean Technology Fund » a-t-elle ajouté.

Un des projets devant bénéficier de ces fonds est la ferme éolienne de Sere qui produira jusqu’à 200 MW une fois terminé.

« Nous pensons approuver au moins deux cents millions de dollars US dans la sous-région dans le domaine de l’énergie durant la période 2012/2013, » a déclaré au média Mme Cheikhrouhou.

L’AfDB pourrait également épauler le programme énergétique « tarification incitative » en offrant des lignes de crédit aux banques locales.

Abubakar Sambo, vice-président du « World Energy Council » pour l’Afrique a récemment déclaré à la Press Association que les ressources en énergie solaire du continent étaient sans égales dans le monde.


Catégories: Energie

Abonnement au bulletin d’information

Abbonez-vous à notre bulletin trimestriel pour recevoir des mises à jour de ICA

Savoir Plus