L'Afrique a besoin d'investissements dans l'infrastructure associée à l'eau

13 septembre 2010

L’Afrique a besoin de 30 à 50 milliards de dollars US (30 billions de livres sterling) d’investissements annuels pour améliorer son alimentation en eau.

C’est ce que déclare la Banque pour le Développement Africain et Ali Kies, directeur de son service eau et assainissement remarqua que le continent va devoir faire face à plusieurs défis pour attirer ce niveau d’intérêt, selon un rapport d’IPS.

Le spécialiste a remarqué que la meilleure façon d’améliorer les capitaux alloués à cette question est de la rendre plus attractive aux investisseurs.

M. Kies déclara que le Sénégal et l’Afrique du Sud en particulier ont fait d’énormes progrès pour atteindre les objectifs du Développement du Millénium (Millennium Development Goals) qui sont huit cibles internationales qui doivent être atteintes d’ici 2015.

Buyelwa Sonjica, le ministre sud-africain pour l’eau et les questions environnementales remarqua que l’infrastructure africaine ne progresse pas assez rapidement.

« Il faut que nous construisions, élargissions ou modernisions nos systèmes d’alimentation en eau, » remarqua-t-elle.

Ceci vient après qu’il ait été annoncé que des projets effectués au Soudan par la Banque Mondiale ont aidé à reconstruire le pays.


Catégories: Eau

Agence internet - Liquid Light