L'Afrique doit améliorer son infrastructure des transports

4 novembre 2010

Selon un expert, le manque d’infrastructure des transports est le plus gros problème et celui qui affecte le plus le développement de l’Afrique.

Selon Bloomsberg, Ahmed Heikal, président et fondateur de Citadel Capital Corporation, essaie de relier le port égyptien de Damietta à Mombassa au Kenya.

Il espère que le projet représentant 650millions de dollars US (400 millions de livres sterling) facilitera le transport des marchandises à travers le continent pour permettre aux pays de subvenir à leurs besoins.

Un sous-produit de la  croissance est l’anticipation d’une augmentation des offres d’emploi.

Hormis la mise en œuvre d’un projet concernant une rivière, la modernisation du système ferroviaire actuel devra être effectuée.

Grâce à un investissement de 250 millions de dollars US dans les Rift Valley Railways, une ligne de 2000 km reliant Mombasa à l’Ouganda voisin va être modernisée.

Ceci vient après l’annonce que la société Sud-africaine anticipe de dépenser 93 milliards de rands (8 milliards de livres sterling) pour  rénover ses chemins de fer au cours des 5 prochaines années.

 


Catégories: Transport

Abonnement au bulletin d’information

Abbonez-vous à notre bulletin trimestriel pour recevoir des mises à jour de ICA

Savoir Plus