Visite du président de la Banque Mondiale en Afrique

7 août 2009

Robert B Zoellick, président du Groupe de la Banque Mondiale doit se rendre en Afrique la semaine prochaine pour encourager le soutien financier des donneurs et des investisseurs.

Des capitaux sont essentiels en ces temps de crise économique pour mettre en place l’importante infrastructure nécessaire dans le domaine de l’énergie, des transports et de l’irrigation, déclara-t-il.

Sa visite de trois pays conduira M. Zoellick en Ouganda, au Rwanda et en République Démocratique du Congo où des opportunités de financement demeurent malgré les récents ou actuels conflits.

Il expliqua que de gros bénéfices peuvent être récoltés si une aide supplémentaire peut être apportée à la sécurité de l’alimentation et à l’agriculture « tout en améliorant les revenus agricoles et le marketing après les récoltes, la conservation et la transformation des produits agricoles. »

L’Accord d’Achat pour la Réduction des Emissions (Emissions Reductions Purchase Agreement) fut co-signé la semaine dernière en République Démocratique du Congo avec Novacel, une société congolaise.

Le Fonds pour le BioCarbone (The BioCarbon Fund), géré par la Banque Mondiale va acheter 500000 crédits de carbone dans le cadre de cet accord, sur la base d’un projet visant à replanter 4200 hectares de forêts près de Kinshasha.

 


Catégories: Infrastructures générales, Transport, Energie

Abonnement au bulletin d’information

Abbonez-vous à notre bulletin trimestriel pour recevoir des mises à jour de ICA

Savoir Plus