L'Afrique du Sud favorise les projets concernant l'infrastructure de l'énergie en 2010

5 janvier 2010

L’Afrique du Sud devrait investir massivement dans des projets concernant l’infrastructure de l’énergie et des services collectifs en 2010. Cependant, des questions concernant la capacité des précurseurs du secteur de mener à bien leurs projets ont été signalées dans un récent rapport.

La société d’étude Companies and Markets basée à Londres a attiré l’attention sur le fait qu’Eskom a besoin des 45 pourcents de l’augmentation de tarif sur trois ans proposée le trimestre dernier pour poursuivre les investissements.

Le rapport notait que cette réforme n’avait pas été bien reçue et remarquait : « La société comptant ainsi sur le tarif pour compenser la majorité de l’insuffisance de fonds pour ses dépenses d’investissement, sa capacité d’investissement repose donc sur le résultat du tarif. »

Business Day communiqua aujourd’hui (5 janvier), une décision annoncée par le National Energy Regulator of South Africa (Nersa) que les audiences publiques sur ce prélèvement se dérouleraient du 11 au 21 janvier et que la décision juridique serait prise le mois prochain.

Le secteur de l’infrastructure des transports fut également jugé sain, avec plusieurs prévisions d’investissement par Sanral and Transnet dans des projets non associés à la Coupe du Monde progressant bien avec les financements voulus. <br/>

 


Catégories: Infrastructures générales

Abonnement au bulletin d’information

Abbonez-vous à notre bulletin trimestriel pour recevoir des mises à jour de ICA

Savoir Plus