L'infrastructure énergétique réparée au Nigéria

26 août 2009

L’AFP informe que l’infrastructure énergétique du Nigeria a repris son service habituel après avoir subi des dommages à son approvisionnement en gaz.<br/> <br/> Un pipeline situé dans le Delta du Niger, qui alimente plusieurs centrales électriques en énergie a été saboté par des attaquants non identifiés.<br/> <br/> L’explosion du pipeline s’est passée à Warri et elle a perturbé l’approvisionnement en gaz à la Nigerian Gas Company et à la Power Holding Company of Nigeria (PHCN), la société électrique gérée par le gouvernement. <br/> <br/>Le rendement a chuté à 1400MW après l’attaque. Cependant, Efuru Igbo, le porte-parole de la PHCN, déclara que le rendement était remonté à 2400 MW après la réparation du pipeline.<br/> <br/> Tony Okonedo, représentant de la corporation pétrolière et gazière Shell, qui est propriétaire de site gazier d’Utorogu confirma la nouvelle et déclara : « La production a repris à l’usine à gaz d’Utorogu après la réparation du pipeline Escravos-Lagos qui avait été vandalisé. »<br/> <br/> Khosrow Rezazadeh, ambassadeur iranien au Nigeria, déclara récemment que le pays ne sera pas capable de fournir suffisamment d’énergie à ses habitants sans la construction d’une centrale électrique nucléaire.<br/> <br/>A l’heure actuelle, sa production énergétique est insuffisante pour ses 140 millions d’habitants, l’Afrique du Sud produisant 43000 MW pour une population qui est une fraction de cette taille.<br/>


Catégories: Energie

Abonnement au bulletin d’information

Abbonez-vous à notre bulletin trimestriel pour recevoir des mises à jour de ICA

Savoir Plus