Nigeria : Une mise à niveau du réseau est essentielle pour réaliser les cibles fixées

13 octobre 2009

Le gouvernement reconnut que les insuffisances du réseau énergétique devront être solutionnées pour que les centrales électriques d’Afam et l’usine à gaz d’Okoloma au Nigeria puissent fournir 6000 mégawatts comme prévu d’ici le mois de décembre de cette année.

Odein Ajumogobia, ministre d’état pour le pétrole a été informé par la Shell Petroleum Development Company que les problèmes d’infrastructure étaient en partie responsables de l’échec du pays à réaliser les quotas fixés par l’Opec.

Bien que les centrales aient été conçues pour produire 650 mégawatts, les lignes d’évacuation coupent à seulement 450 mégawatts, déclara l’officiel.

M. Ajumogobia fut cité par This Day comme ayant déclaré que « l’un des plus gros défis qui m’ait été présenté est celui qui concerne la défaillance du réseau. »

Il poursuivit en se déclarant confiant que la collaboration avec Shell rendrait tout à fait réalisable l’objectif d’une production de 10.000 mégawatts d’ici 2011.

En mars dernier, la Nigerian National Petroleum Corporation de Lagos a déclaré dans This Day qu’elle s’engageait à pleinement jouer son rôle pour réaliser les cibles fédérales d’énergie. <br/>

 


Catégories: Energie

Abonnement au bulletin d’information

Abbonez-vous à notre bulletin trimestriel pour recevoir des mises à jour de ICA

Savoir Plus