Le manque d'infrastructure de la Technologie de la Communication de l'Information freine le développement du Nigéria

4 novembre 2009

Il a été suggéré que des problèmes concernant la Technologie de la Communication de l’Information freinent le développement de l’économie nigérienne.

La Nigerian Communications Commission (NCC) et l’Association of Telecommunications Companies of Nigeria (ATCON) ont été citées par le journal nigérien Next comme ayant exprimé cette opinion à l’ouverture de la récente réunion ComBIT.

Ernest Ndukwe, vice président exécutif de la NCC déclara à cette conférence sur la Technologie de la Communication de l’Information approuvée par le gouvernement que ce qui est le plus urgent c’est une bande passante abordable, une pénétration plus profonde et le développement des fibres optiques.

Les réseaux existants doivent également être remis à niveau pour pouvoir  supporter le volume du trafic croissant.

Il expliqua que ces mesures ne pouvaient pas être négligées car elles étaient essentielles pour créer une économie nationale durable et viable.

« C’est parce que la Technologie de la Communication de l’Information offre une véritable plateforme pour le développement social, économique et politique ainsi que d’autres secteurs, si elle est bien gérée, » ajouta M. Ndukwe.

Selon l’Agence de Presse sénégalaise, durant une réunion similaire des leaders des gouvernements panafricains qui se tenait au Sénégal, les ministres soulignèrent le besoin qui existe de travailler à une réduction des coûts d’Internet sur tout le continent.

 


Catégories: TIC

Abonnement au bulletin d’information

Abbonez-vous à notre bulletin trimestriel pour recevoir des mises à jour de ICA

Savoir Plus