La BAD lance un projet de 33 millions d’euros pour le recyclage des eaux usées en Tunisie

18 avril 2012

Banque africaine de développement - 17 avril 2012

La Banque africaine de développement, l’Office national de l’assainissement (ONAS) et le gouvernement tunisien ont organisé à Hammamet, du 10 au 12 avril, un atelier de trois jours pour lancer un projet qui vise une meilleure utilisation des eaux usées épurées dans 17 gouvernorats.  Le recours à ces ressources alternatives permettra de remédier aux importants déficits en eau en  Tunisie, maintenant et pour l’avenir.

“La Tunisie, qui souffre de plus en plus d’une diminution de ses ressources en eau disponibles exploitables, a fait un choix judicieux en optant pour les eaux non conventionnelles ”  a déclaré  Monia Moumni, ingénieure en chef au  département Eau et assainissement de la Banque. Elle a ajouté : “La Banque est fière de s’associer à l’ONAS pour mettre en œuvre ce projet afin de renforcer la sécurité de l’eau en Tunisie et de pallier les insuffisances.”

En outre,  30 stations d’épuration des eaux usées seront réhabilitées  pour mettre  à disponibilité environ 100 millions de m3 d’eau épurée pour irriguer 7 500 hectares de terres agricoles et arroser 700 hectares d’espaces verts, à Ariana, Béja, Ben Arous, Bizerte, Gabès, Jendouba, Kairouan, Kébili, Le Kef, Médenine, Monastir, Nabeul, Sfax, Siliana, Sousse, Tataouine et Tunis.

En lire plus...

 


Catégories: Eau

Abonnement au bulletin d’information

Abbonez-vous à notre bulletin trimestriel pour recevoir des mises à jour de ICA

Savoir Plus