Le Kenya cherche à attirer des investisseurs nationaux et étrangers

4 mars 2011

Le Kenya espère attirer 160 milliards de shillings kenyans (1,17 millions de libres sterling) en investissements étrangers et nationaux.

Il espère obtenir cette somme durant l’exercice fiscal qui va de juillet à juin, Reuters annonçant qu’il a déjà recueilli 52 milliards de shillings kenyans dans les 6 premiers mis de cette période.

Le pays désire améliorer son infrastructure des transports dans la capitale Nairobi, grâce à un programme ferroviaire pour les navetteurs.

Susan Kikwai, directrice de la Kenya Investment Authority, a déclaré : « Nous allons quand même produire une obligation d’environ 200 millions de dollars US (123 millions de livres sterling) pour le projet ferroviaire pour les navetteurs. »

Elle ajouta qu’ils examinent également comment attirer les investisseurs étrangers à projet.

La spécialiste remarqua que le pays a besoin de 200 milliards de shillings tous les ans s’il veut développer son économie de 10%.

Le Kenya a récemment reçu une injection de fonds de 300 millions de dollars US de la part de la Banque Mondiale pour aider des programmes concernant les transports.


Catégories: Transport

Abonnement au bulletin d’information

Abbonez-vous à notre bulletin trimestriel pour recevoir des mises à jour de ICA

Savoir Plus