Initiative « Power Africa » : 150 milliards fca pour une centrale électrique au Nigeria

29 août 2013

Ouestaf.com

Un financement intégral de 300 millions de dollars (environ 150 milliards de francs CFA) a été complété; pour l'acquisition de la centrale électrique d'Ughelli, au Nigeria, par Transcorp Plc, dans le cadre de l'initiative « Power Africa » du président Barack Obama soutenue par les Etats-Unis.
 
« Transcorp Plc est un conglomérat coté en bourse, géré par la société Heirs Holdings de Tony Elumelu, société d'investissement par actions panafricaine qui est le principal actionnaire de Transcorp », selon un communiqué parvenu à Ouestafnews.
 
L'initiative Power Africa, d'une valeur de 7 milliards de dollars avait été annoncée par Barack Obama, au Cap, en Afrique du Sud, lors de sa tournée africaine, en juin 2013.
 
C'est un partenariat à multiples parties prenantes entre le gouvernement des États-Unis, six autres pays d'Afrique subsaharienne et le secteur privé. L'objectif commun de cette initiative est d'accélérer l'investissement dans le secteur de l'électricité en Afrique au cours des cinq prochaines années, afin de doubler l'accès à l'électricité.
 
Les pays bénéficiaires sont l'Éthiopie, le Ghana, le Kenya, le Liberia, le Nigeria et la Tanzanie, des pays affectés par des coupures d'électricité fréquentes, comme la plupart des autres pas du continent.
 
A terme, l'initiative va apporter 10.000 mégawatts d'électricité « propr es » supplémentaires, ce qui permettrait de connecter 20 millions de foyers et d'entreprises, avait expliqué Obama, dans son discours prononcé au Cap.
 
La Banque africaine de développement (Bad) est également partie prenante de l'initiative. Sur les cinq dernières années, l'institution panafricaine a notamment engagé 1,63 milliard de dollars pour financer des projets énergétiques dans les six pays bénéficiaires.
 
Le déficit énergétique, constitue un véritable obstacle à l'économie nigériane.
 
« Nous avons une population de 160 millions d'habitants et actuellement nous ne pouvons fournir de l'électricité qu'à 40 millions de personnes », indiquait récemment, le ministre nigérian de l'Energie, Mme Zainab Kuchi.
 
Au Niveau régional, d'après les chiffres la Communauté économique des états de l'Afrique de l'ouest (Cedeao), la production énergétique en Afrique de l'Ouest, ne couvre que 30 % des besoins de la population de cette sous-région, alors que la demande va atteindre 22.000 mégawatts en 2020.


Catégories: Energie

Abonnement au bulletin d’information

Abbonez-vous à notre bulletin trimestriel pour recevoir des mises à jour de ICA

Savoir Plus