"Une journée historique" pour l'Afrique tandis qu'un câble à fibre optique devient opérationnel

23 juillet 2009

L’achèvement d’un système de câble à fibre optique reliant le Sud et l’Est de l’Afrique aux réseaux mondiaux marque une « journée historique » pour le continent.

Géré par Seacom, le câble sous-marin de 17000 km de long est maintenant opérationnel et relie le Mozambique, l’Ouganda, la Tanzanie, l’Afrique du Sud et le Kenya avec l’Europe et l’Asie.

La société responsable de la technologie a affirmé que le lancement ouvre de fantastiques opportunités pour le pays permettant au gouvernement, aux entreprises et aux citoyens de communiquer en réseau sur une plateforme mondiale.

Brian Herlihy qui est le directeur général de Seacom, nota que la mise en œuvre du projet « marque l’aube d’une nouvelle ère » pour les capacités de communication du continent avec le reste du monde.

« Nous sommes fiers d’être les premiers à offrir l’expérience d’une connexion à large bande de haute qualité et à un prix abordable aux économies de l’Afrique de l’Est, » déclara-t-il.

Seacom offre une vitesse de 1,2 TB/s et a pour objectif de satisfaire les besoins en bande passante de la Coupe du Monde 2010 en Afrique du Sud ainsi que les autres besoins de l’économie et du continent.

 


Catégories: TIC

Abonnement au bulletin d’information

Abbonez-vous à notre bulletin trimestriel pour recevoir des mises à jour de ICA

Savoir Plus