Quatre nouveaux projets majeurs d'infrastructures hydrauliques lancés en Afrique du sud

14 septembre 2009

Une entreprise de bâtiment public sud-africaine, la TCTA, a annoncé vouloir réunir 44 milliards de Rand (6 milliards de dollars) pour financer plusieurs projets d'infrastructures dans le domaine de l'eau, a annoncé le PDG de la TCTA, Halima Nazeer, jeudi 9 septembre.

Il s'agit d'augmenter la capacité de quatre unités de production, afin de couvrir les futurs besoins en eau du pays. Les études sont déjà en cours en ce qui concerne la seconde phase du programme de réhabilitation de Mooi–Mgeni, dans la région du KwaZulu-Natal.

L'objectif est d'augmenter la production de 394 millions de mètres cubes d'eau par année, avec une mise en service de distribution d'eau dans le cours de l'année 2012.

Les autres projets concernent la station de la rivière Olifant, la station de Mokolo Crocodile (mise en service en 2012), et la station de Komati, dans la province de Mpumalanga (mise en service en 2011).

En plus des fonds gouvernementaux, Halima Nazeer a expliqué rechercher un soutien financier auprès de plusieurs institutions pour le développement, mais aussi d'agences de crédit en Chine et au Japon.


Catégories: Eau

Abonnement au bulletin d’information

Abbonez-vous à notre bulletin trimestriel pour recevoir des mises à jour de ICA

Savoir Plus