Peu parmi les pays africains, vont réussir à atteindre leurs objectifs concernant l'eau

30 novembre 2009

Un Africa Infrastructure Country Diagnostic (AICD) (Diagnostic sur l’infrastructure des pays africains) a signalé que parmi les pays d’Afrique, peu vont pouvoir atteindre les Millennium Development Goals des Nations Unies en ce qui concerne l’eau. <br/> <br/>Avec moins de cinq ans restants avant la date limite de 2015, moins de 60% de la population du continent a accès à de l’eau potable. <br/> <br/>L’étude met l’accent sur les défis uniques auxquels la région doit faire face dans ce domaine.<br/> <br/>"Une énorme variabilité hydroclimatique, un stockage inadéquat, une demande croissante et un manque de coopération transfrontalière minent le secteur africain de l’eau, » souligne cette étude. <br/> <br/>Le rapport attire l’attention sur le besoin qui existe d’une augmentation de programmes régionaux visant à mieux exploiter les 60 rivières transnationales. <br/> <br/> Il souligne l’importance d’une infrastructure à grande échelle pour gérer l’utilisation de l’eau et éviter les conflits.<br/> <br/>Le AICD révéla que durant les 40 années passées, seule une fraction de l’irrigation mise en place en Chine et en Inde a été développée en Afrique. Quatre millions d’hectares par opposition à 25 et 32 millions respectivement. <br/>

 

 


Catégories: Eau

Agence internet - Liquid Light