Les projets énergétiques est africains vont être accélérés

3 novembre 2009

Une réunion des ministres de cinq pays est africains chargés de l’énergie s’est conclue par un accord de priorité aux projets énergétiques.  

Les représentants du secteur de la East African Community (EAC) (Communauté de l’Afrique de l’Est) du Rwanda, du Kenya, du Burundi, de Tanzanie et de l’Ouganda se sont rencontrés ce week-end à la sixième conférence EAC-Energy.

Le ministre Rwandais Albert Butare a été cité dans le quotidien rwandais, le New Times, comme ayant déclaré : « Nous nous sommes mis d’accord pour accélérer les projets énergétiques régionaux car ils sont déterminants et urgents. »

Il poursuivit en expliquant que plusieurs projets excitants ont été étudiés, comme par exemple la possibilité d’exploiter du méthane à Kivu.

« Nous sommes tous arrivés à la conclusion que nous possédons des expertises dans des domaines différents » remarqua M. Butare.

L’exploration des réserves de pétrole au Rwanda et au Burundi était une autre option examinée durant la réunion.

Le ministre burundais de l’énergie et des mines, Dr Samuel Ndayiragije, remarqua que la concrétisation des faits serait une priorité durant l’année à venir.

L’un des objectifs énergétiques constants de l’EAC est un Power Interconnectivity Project destiné à faciliter « le courant de l’électricité au-delà des frontières » jusqu’aux villes frontalières. <br/>


Catégories: Energie

Abonnement au bulletin d’information

Abbonez-vous à notre bulletin trimestriel pour recevoir des mises à jour de ICA

Savoir Plus