Le changement climatique pourrait exacerber la manque de sécurité de la disponibilité de l'eau

9 août 2010

Des efforts doivent être faits pour veiller à ce que l’eau demeure une priorité lorsque des décisions sont prises concernant l’environnement.

C’est ce qu’annonce un article d’Inter Press Service, qui déclare : «L’eau est au centre des conséquences du changement climatique.»

Le Dr Ania Grobicki, secrétaire exécutif du Global Water Partnership (GWP), a été citée comme ayant déclaré : « L’absence de sécurité de l’eau va être exacerbée par le changement climatique qui menace directement la sécurité de l’alimentation. »

GWP a déjà travaillé à construire des installations d’assainissement dans certaines régions de l’Afrique et formé des personnes au recueil des eaux de pluie.

Le Dr Grobicki explique qu’un planning judicieux est essentiel en ce qui concerne l’infrastructure de l’eau afin de veiller à ce que tous les domaines de la communauté profitent des améliorations.

Le Dr Grobicki ajouta que la technologie visant à sauver cette ressource, telle que l’irrigation par gouttes représentait un « énorme potentiel ».

Fondé en 1996 par la Banque Mondiale, le United Nations Development Programme et le Swedish International Development Cooperation Agency, le GWP est soutenu par de nombreux pays y compris le Royaume-Uni, les USA, le Canada et la France.  

 


Catégories: Eau

Agence internet - Liquid Light