La CEEAC se dote d’un réseau Internet à haut débit

9 août 2010

<br/>D’ici à mai 2011, les dix capitales régionales camerounaises seront interconnectées par des fibres optiques permettant l’accès à Internet à haut débit.

Le projet, annoncé par le ministère des Postes et Télécommunications, fait partie du Central African Backbone (CAB) qui reliera par fibre optique les pays de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC).

Lors de la première phase du CAB, financée par des prêts de la Banque Mondiale et de la Banque africaine et des investissements privés, le Cameroun sera relié au Tchad et à la République centrafricaine grâce à une fibre optique placée le long d’un oléoduc.

La capitale Yaoundé et Douala - la plus grande métropole camerounaise - seront les premières villes équipées de fibre optique. Ces nouvelles connexions permettront une meilleure utilisation de l’Internet par le gouvernement et les entreprises et favoriseront le développement du pays.

Le CAB facilitera les communications régionales en les rendants plus fiables et moins chères.


Catégories: TIC

Agence internet - Liquid Light