Les progrès de l'Afrique dans le domaine de la Technologie de la Communication des Informations dépendent des nouveaux câbles sous-marins

17 décembre 2009

Technologie de la Communication des Informations et bénéficier des potentiels avantages économiques d’une meilleure connexion, il faut absolument que les câbles tiennent leurs promesses, déclara James Middleton dans un récent article sur Telecoms.com.

Ses remarques suivent la déclaration cette semaine que Tunisie Telecom a connecté Hannibal, le premier câble sous-marin en Europe qui appartienne à 100% à l’Afrique.

Il offrira à l’Afrique une route alternative vers les câbles sous-marins Keltra et Sea-Me-We-4 devant offrir aux utilisateurs des réseaux plus fiables et plus sécurisés.

Selon l’une des sociétés associées à ce projet, le câble qui possède une capacité totale de 3,2 téraoctet  par seconde, permettra également un déploiement du service dans les pays voisins.

Gareth Williams, directeur d’Interoute ajouta: « C’est une période très excitante pour le pays car c’est l’un des marchés africains des télécommunications qui se développe le plus rapidement. »<br/>

 


Catégories: TIC

Abonnement au bulletin d’information

Abbonez-vous à notre bulletin trimestriel pour recevoir des mises à jour de ICA

Savoir Plus