L'ADF reçoit des fonds supplémentaires pour des pays défavorisés

25 octobre 2010

Il se pourrait que les pays d’Afrique bénéficient de subventions destinées à l’infrastructure après que le Fonds pour le Développement Africain (African Development Fund (ADF)) aient été réapprovisionnés de 9,5 milliards de dollars US (6 milliards de livres sterling).

C’est la douzième fois que l’ADF reçoit des fonds et ceux-ci représentent une augmentation de 10,6 % par rapport à la somme versée la fois précédente pour le réapprovisionner.

L’organisme est la branche concessionnelle de l’African Development Bank (AfDB) (Banque pour le Développement Africain) qui offre des prêts et des subventions aux pays à faibles revenus sur le continent.

Ceux-ci sont très souvent utilisés pour financer différents projets concernant l’énergie, les transports et l’eau, entre autres choses.

Donald Kaberuka, président général de l’AfDB, déclara : “J’applaudis l’effort fait par de nombreux donneurs pour réapprovisionner l’ADF malgré la situation fiscale difficile que connaissent de nombreux pays."

Il ajouta que cela représente une preuve de la confiance que les personnes ont en cette organisation d’offrir les meilleures solutions et les meilleurs résultats à long terme.

L’AfDB a récemment lancé son tout premier projet en Lybie.

 


Catégories: Infrastructures générales

Abonnement au bulletin d’information

Abbonez-vous à notre bulletin trimestriel pour recevoir des mises à jour de ICA

Savoir Plus