14,2 milliards de dollars US sont nécessaires pour rénover l'infrastructure du Zimbabwe

14 avril 2011

Le Zimbabwe a besoin de 14,2 millions de dollars US (8,7 millions de livres sterling) pour restaurer l’infrastructure actuelle du pays.

C’est ce que pense Donald Kaneruka, président de la Banque pour le Développement Africain (African Development Bank (AfDB)) qui a déclaré que  des investissements sont nécessaires pour « satisfaire les besoins croissants des dix années à venir ».

Selon le directeur de l’AfDB les programmes proposés pour améliorer l’infrastructure du Zimbabwe seront financés par les budgets nationaux ainsi que des contributions de la part d’entreprises d’état, de donneurs et du secteur privé.

Il a déclaré que des mesures urgentes sont nécessaires en ce qui concerne la dette extérieure du pays pour ouvrir la voie à la mobilisation du soutien proposé par des donneurs s’élevant à 2,8 milliards de dollars US.

« Le financement de la part de donneurs est essentiel au programme de redressement, » a ajouté M. Kaberuka.

Par ailleurs, le Zimbabwe Standard a récemment rapporté que le pays a besoin d’investissements représentant 16 milliards de dollars US dans l’infrastructure des transports du pays.

Le média déclara que le pays prétend que les routes du pays étaient autrefois considérées comme les meilleures du Sud de l’Afrique mais il remarqua que des années de négligence les ont laissées dans un très mauvais état. 

 


Catégories: Infrastructures générales

Abonnement au bulletin d’information

Abbonez-vous à notre bulletin trimestriel pour recevoir des mises à jour de ICA

Savoir Plus