Données sur le transport

Contrôles aux frontières modernes et efficaces - les postes frontières à entrée unique

Les délais de transit à travers l'Afrique sont particulièrement longs, principalement à cause des procédures interminables imposées lors du passage par deux postes de contrôle identiques de chaque côté des frontières. Les postes de frontière imposent généralement deux contrôles distincts dans chaque territoire. Le concept des postes frontières à entrée unique en Afrique est endossé par la BD, la DFID, l'UE, la JICA, TMEA, l'USAID et d'autres parties prenantes sur le continent. En 2009, le premier poste frontière à entrée unique d'Afrique a été inauguré à Chirundu (un village de Zambie, près de la frontière avec le Zimbabwe). Chirundu est parvenu à réduire le délai de passage de sa frontière de 2-3 jours à environ 2 heures pour les camions. 

Les membres du Consortium pour les infrastructures en Afrique (ICA) participent activement à l'identification des postes frontières à entrée unique. L'ICA et l'Agence japonaise de Coopération internationale (JICA) ont identifié soixante-dix-sept postes frontières à entrée unique potentiels. Ces soixante-dix-sept sites sont à des stades de préparation variés. Sur ces soixante-dix-sept sites, vingt-trois sont situés en Afrique de l'Est, vingt-trois en Afrique du Sud, dix-neuf en Afrique de l'Ouest, sept en Afrique centrale et cinq en Afrique du Nord. D'ici la fin de 2015, vingt-sept postes frontières seront en construction ou totalement opérationnels. 

Parmi les services fournis par l'ICA, on peut citer la facilitation et l'organisation de consensus entre les parties prenantes, ainsi que la création, la facilitation, la coopération technique et l'harmonisation des lois et de la réglementation régissant les postes frontières à entrée unique. À travers son pouvoir de mobilisation et son engagement par l'intermédiaire de ses membres, le Secrétariat de l'ICA permet d'éviter les redondances des démarches et le chevauchement des assistances techniques apportées dans le cadre du développement de ces postes frontières à entrée unique.


Recueil

L'ICA, en collaboration avec son membre et partenaire JICA et la Communauté d'Afrique de l'Est, a tiré les enseignements du projet pilote de poste frontière à entrée unique installé en Afrique subsaharienne en 2011. La 1e édition du recueil a été développée afin de permettre l'identification des défis et des solutions empêchant la mise en œuvre des postes frontières à entrée unique. Il a été rédigé à l'attention d'un public interne de parties prenantes africaines intervenant dans divers cadres. 

Des discussions sont actuellement en cours concernant l'actualisation du recueil afin de le rendre accessible au grand public.


Soutien de haut niveau

Au printemps 2014, l'ICA a coorganisé un évènement de haut niveau en collaboration avec la Conférence internationale de Tokyo sur le développement de l'Afrique (TICAD), la Banque africaine de Développement, la JICA et le NEPAD (Nouveau partenariat pour le développement de l'Afrique). Plus de trois-cent représentants gouvernementaux, dont cinq ministres de pays africains, ont assisté à l'évènement, qui a abordé les problématiques géopolitiques inhérentes au développement des postes frontières à entrée unique. Qui plus est, cette initiative a permis de formaliser un engagement unifié et politique des Africains envers une intégration économique régionale.


 

Pour plus d'informations sur les initiatives liées aux postes frontières à entrée unique mises en œuvre par l'ICA, veuillez contacter M. Takeshi Kozu à l'adresse suivante : t.kozu@afdb.org

Abonnement au bulletin d’information

Abbonez-vous à notre bulletin trimestriel pour recevoir des mises à jour de ICA

Savoir Plus