Tendances de financement 2016 - Membres de l'ICA

En 2016, les membres de l'ICA ont indiqué de nouveaux investissements consacrés au développement des infrastructures en Afrique à hauteur de 18,6 milliards de dollars, soit une baisse de 6 % comparativement aux 19,8 milliards de dollars consacrés en 2015. Toutefois, à l'exception de la contribution de 7 milliards de dollars provenant de l'initiative "Énergie pour l'Afrique" en 2013, les investissements en provenance des membres de l'ICA sont restés globalement stables au cours des cinq dernières années avec une moyenne annuelle de 18,9 milliards de dollars. 

Néanmoins, il y a eu des changements très importants dans les investissements en provenance des membres de l'ICA par secteur (Voir ci-dessous). Les investissements consacrés au secteur de l'eau et de l'assainissement ont augmenté de 46 % en 2016 pour atteindre 4,7 milliards de dollars, comparativement aux 3,2 milliards de dollars consacrés l'année précédente. Les investissements réalisés dans tous les autres secteurs ont chuté - baisse de 11 % dans le secteur de l'énergie, baisse de 26 % dans le secteur des transports et baisse de 32 % dans le secteurs des TIC, tandis qu'une baisse de 36 % a été enregistrée pour les activités multisectorielles.

Financements des membres de l'ICA en 2016 par secteur

Il y a également eu des changements très importants au sein du cadre régional (Voir ci-dessous "Investissements des membres de l'ICA en 2016 par région"). Les investissements réalisés par les membres de l'ICA en République d'Afrique du Sud (RAS) ont chuté de 44 % pour atteindre un peu moins de 1 milliard de dollars, soit le montant le plus faible depuis 2012. Les investissements consacrés à l'Afrique du Sud ont chuté de 23 %, ceux consacrés à l'Afrique du Nord de 10 %, et ceux consacrés à l'Afrique de l'Est de 6 %.

Les investissements réalisés par les membres de l'ICA en Afrique centrale ont augmenté de 70 %, pour atteindre 2,2 milliards de dollars, comparativement à la somme exceptionnellement faible de 1,3 milliard de dollars rapportée en 2015. L'Afrique de l'Ouest est la seule autre région qui indique une augmentation des investissements, soit une hausse de 14 % en 2016 par rapport à 2015.

Financements des membres de l'ICA en 2016 par région

En 2016, les débours réalisés par les membres de l'ICA ont totalisé 13,4 milliards de dollars, soit un taux légèrement plus élevé enregistré jusqu'alors et une augmentation de 6 % par rapport aux 12,6 milliards de dollars totalisés en 2015. Les débours sont désormais restés stables au cours des cinq dernières années, avec une moyenne située entre 11,4 milliards de dollars et 13,4 milliards de dollars.

Il n'y a pas eu beaucoup de changements dans la répartition régionale des débours réalisés en 2016, comparativement à l'année précédente, à l'exception d'une hausse de 44 % pour atteindre 3,6 milliards de dollars consacrés à l'Afrique du Nord.

Des investissements réalisés sur une année ne peuvent pas être directement comparés aux débours similaires réalisés la même année - ces derniers concernant essentiellement les fonds consacrés au cours des années précédentes. En outre, l'on peut s'attendre à ce qu'il y ait un écart entre les investissements et les débours imputables (a) au fait que certains investissements aient été retirés ; ceux-ci ne sont pas indiqués, et (b) aux rapports d'investissements consacrés à des fonds, dont certains ne sont pas indiqués par la suite en tant que débours.

Abonnement au bulletin d’information

Abbonez-vous à notre bulletin trimestriel pour recevoir des mises à jour de ICA

Savoir Plus