Publications de l'ICA

Statuts actualisés de la puissance régionale dans les groupements énergétiques africains – Mise à jour 2016

Description

Cette publication fournit une mise à jour complète du rapport Statuts actualisés de la puissance régionale dans les groupements énergétiques africains publié en 2011, qui fournissait un aperçu l'état des groupements énergétiques africains. Le nouveau rapport contient une analyse des données actualisées afin de détailler les progrès réalisés au sein de chaque groupement depuis la publication du rapport de 2011. Le rapport pour 2016 identifie les résultats, tendances, défis et potentielles solutions pour chaque régions de groupements, et le potentiel pour bâtir des pouvoirs de marchés dans ces régions. Il y a également une section sur la participation du secteur privé.

Télécharger le document

Construire des infrastructures de qualité pour le développement de l'Afrique

Description

Le présent document de référence a été commandé par le Consortium pour les infrastructures en Afrique (ICA) et l'Agence japonaise de coopération internationale (JICA) en préparation de la réunion annuelle du Consortium pour les infrastructures en Afrique (ICA), qui s'est tenue à Abidjan, Côte d’Ivoire, les 21 et 22 novembre 2016.

La séance plénière de la réunion annuelle du 22 novembre 2016 avait pour thème « Construire des infrastructures de qualité pour le développement de l'Afrique », ce document ayant pour vocation de fournir des informations générales, d'accompagner les participants et de définir un axe de discussion.

Télécharger le document

Tendances de financement des Infrastructures en Afrique – Rapport 2015

Description

La publication annuelle de l'ICA relative aux tendances de financement des infrastructures (la septième de la série) identifie la manière dont les ressources sont mobilisées pour influencer le développement des infrastructures en Afrique. 

Les innovations contenues dans le rapport de cette année incluent une analyse plus détaillée des processus et dynamiques qui influencent (ou restreignent) les tendances de financement des infrastructures sur le continent. Le rapport contient les opinions d'un large éventail de parties prenantes sur ces forces ainsi que la manière dont les stratégies émergent et se développent pour aborder les défis imposés par le financement des infrastructures en Afrique. 

En plus des perspectives émises par les membres de l'ICA, le rapport contient les opinions de parties prenantes issues du secteur privé sur le développement des infrastructures en Afrique, dont des investisseurs de fonds propres, des créanciers, des promoteurs et des entrepreneurs de premier plan.

Télécharger le document

Transport urbain en Afrique subsaharienne – résumé de l'étude diagnostique & développement de projet et canal d'investissement

Description

Commissionné par le Consortium pour les infrastructures en Afrique (ICA), l'étude diagnostique identifie des opportunités d'investissement afin d'améliorer le transport et la mobilité durables dans cinq villes africaines – Accra, Addis-Abeba, Dakar, Dar es Salaam et Lagos. 

Grâce à l'évaluation de plusieurs villes africaines connaissant une croissance rapide, l'étude diagnostique et le développement de projets/les projets d'investissement consacrés aux transports urbains en Afrique subsaharienne tentent d'identifier des opportunités pour soutenir et aider ces villes à relever les défis inhérents à la mobilité urbaine. Cette étude fournit une compréhension du contexte inhérent au développement des transports urbains dans les cinq villes et tente d'identifier d'éventuelles opportunités d'investissement et de soutenir l'amélioration d'une accessibilité et d'un transport durables.

Télécharger le document

Évaluation de la contribution des Banques africaines de développement sous-régionales au développement des infrastructures

Description

Cette étude, commissionnée par le Consortium pour les infrastructures en Afrique, fournit une évaluation des contributions actuelles et passées des Banques africaines de Développement sous-régionales (BDSR) au développement des infrastructures en Afrique. L'étude passe en revue la Banque de Développement de l'Afrique australe et orientale (communément désignée en tant que PTA Bank), la Banque de Développement de l'Afrique orientale (EADB), la Banque de Développement d'Afrique australe (BOAD – Banque Ouest Africaine de Développement) et la Banque d'investissement et de développement de la CEDEAO (BIDC). 

A l'origine, l'étude avait été conçue pour fournir des réponses aux questions relatives à la pertinence des BDSR africaines dans le support de l'écart de financement des infrastructures et le renforcement de ces banques sous-régionales, en tenant compte de leurs forces ainsi que des défis et opportunités auxquels elles sont confrontées. 

L'étude établit un certain nombre de recommandations inhérentes à des questions telles que le mandat des BDSR africaines, leur capital et financement, leur rôle dans le soutien du développement et de l'intégration régionaux, les procédures de gouvernance & institutionnelles et le renforcement des capacités.

Télécharger le document

Évaluation du réseau des Facilités de Préparation de projets d'Infrastructures en Afrique - leçons apprises et meilleures pratiques

Description

Cette étude, commissionnée par le Consortium pour les Infrastructures en Afrique, fournit une évaluation détaillée du réseau des Facilités de Préparation de Projets en Afrique (PPF). L'étude évalue 19 PPF actuellement axées sur la préparation de projets dans des pays africains, en couvrant des aspects tels que : 

  • Leur travail et mode opératoire ;
  • Les meilleures pratiques et leçons tirées ;
  • Les facteurs de succès et les défis auxquels elles sont confrontées ;
  • Les taux actuels de partage des informations et de réseautage ;
  • Les taux actuels de ressources disponibles aux PPF ainsi que l'écart de financement.

L'étude établit un certain nombre de recommandations, principalement inhérentes au renforcement de la gouvernance d'entreprise des PPF, au renforcement de leur efficacité, et au développement de modèles de financement durables et à l'adoption de meilleures pratiques. L'étude recommande également des taux plus élevés de partage d'informations de projet et le développement de directives opérationnelles et de programmes de renforcement des capacités communs, qui devraient tous contribuer à améliorer la performance financière et en matière d'efficacité.

Télécharger le document

Rapport Nexus

Description

Le terme "Nexus", tel qu'il est compris dans le contexte de ce document, peut être défini en tant que lieu d'intersection entre la sécurité inhérente à l'eau, à l'énergie et à l'agriculture. Il renferme une solide compréhension des interdépendances entre ces trois systèmes. En tant que concept, le Nexus est encouragé comme processus de l'attribution et de l'utilisation des ressources afin de garantir la sécurité alimentaire, énergétique et de l'eau à une population toujours croissante dans un contexte de changements climatiques, de transformation de l'utilisation des terres, de diversification économique ainsi que la nécessité de rentabilité du développement. 

L'étude a été commissionnée par l'Association internationale de l'eau au nom du Consortium pour les Infrastructures en Afrique. L’Union internationale pour la Conservation de la Nature a également participé au développement de cette étude. Son objectif d'origine était d'appliquer un processus analytique structuré aux bassins du fleuve africain Volta et du Lac Victoria et, en utilisant ces informations i) de fournir une vue d'ensemble des défis et opportunités régionaux sélectionnés pour les infrastructures hydrauliques polyvalentes ; et, sur la base de ces éléments, ii) de concevoir un Cadre d’Évaluation rapide avec lequel évaluer la manière dont les projets d'infrastructures en cours et à venir font face aux défis rencontrés par le nexus. 

Un élément majeur de ce processus analytique était constitué par l'étude approfondie de la documentation relative au “Nexus”. L'étude elle-même a suggéré qu'un point de départ adapté pour l'étude pourrait être la reconnaissance du fait que le Nexus lui-même peut être considéré comme une réponse aux perceptions d'insécurité exprimées par plusieurs catégories de parties prenantes. 

A ce stade de l'étude, l'une des hypothèses clés était que le nexus fournit une approche selon laquelle il est possible de négocier une série de compromis et de synergies qui contribuent à renforcer la sécurité de ces trois éléments lorsqu'ils sont définis comme suit : sécurité de l'eau, sécurité agricole et sécurité énergétique. 

En conservant les objectifs de l'étude, et en dépit du fait qu'une approche nexus soit susceptible d'impliquer des initiatives politiques et institutionnelles (et n'est par conséquent pas limitée aux infrastructures), une série de mesures infrastructurelles potentielles a été reportée au sein de chaque secteur et aux attentes des catégories de parties prenantes en matière de sécurité. 

Télécharger le document

Tendances de financement des Infrastructures en Afrique – Rapport 2014

Description

Cette publication annuelle relative aux tendances de financement des infrastructures (la sixième de la série) sert de document unique de suivi du flux des ressources inhérentes aux infrastructures en Afrique. 

Conformément aux efforts continus mis en œuvre par l'ICA pour fournir une analyse encore plus étendue et granulaire du financement des infrastructures en Afrique, le rapport de cette année contient des données et des discussions relatives à la mobilisation des ressources nationales consacrées aux infrastructures issues d'affectations budgétaires gouvernementales, de contributions de fournisseurs d'énergie d'état et du secteur privé. 

La vision de l'ICA est que tous les Africains devraient avoir accès à des services d'infrastructures fiables et durables, y compris l'énergie, les transports, l'eau, et les TIC. Nous espérons que ce rapport permettra d'informer et d'assister la mobilisation des ressources nécessaires pour atteindre cette vision.

Télécharger le document

PLAN DE STRUCTURATION FINANCIÈRE DU PIDA

Description

Dans le contexte de l'effort significatif de mobilisation des ressources requis par les PAP du PIDA et conformément à son mandat de mobilisation de ressources pour le développement des infrastructures en Afrique, le Consortium pour les Infrastructures en Afrique (ICA), en collaboration avec la Banque africaine de Développement (BAD), à la demande de l'AUC, de la NPCA et des CER, a commissionné ce Plan de Structuration Financière du PIDA avec les objectifs suivants : 

A. Développer un plan d'affectation des ressources financières du PIDA qui permettra aux Communautés Économiques Régionales (CER), aux gouvernements nationaux et pays membres ainsi qu'à d'autres sponsors du projet tels que les fournisseurs énergétiques, d'accéder au financement inhérent aux PAP du PIDA ;

B. Identifier et planifier les principaux véhicules de financement déjà existants et envisagés ainsi que des sources de financement (y compris les secteurs public et privé, des sources locales et internationales, les banques de développement régionales) au sein de et pour chaque région susceptible d'être éligible dans le cadre de projets régionaux des PAP du PIDA ;

C. De recommander la(les) structure(s) de financement optimale(s) pour les projets des PAP du PIDA identifiés inhérents aux dispositions de financement des secteurs public et privé ; 

D. De fournir des conseils inhérents aux différents cadre réglementaires et de financement des infrastructures existant dans les pays au sein desquels les projets des PAP du PIDA vont être mis en œuvre et recommander l'environnement favorable optimal (politique financière, juridique).

Télécharger le document

Ouverture des Services Aéronautiques en Afrique

Description

L'étude 1 du diagnostic des infrastructures nationales en Afrique de la Banque Mondiale (AICD) fournit une analyse des écarts d'infrastructures, y compris pour le secteur de l'aéronautique, au sein duquel le manque de concurrence entre les compagnies aériennes et le développement d'aéroports régionaux sont considérés comme d'importantes contraintes. Le Programme pour le Développement des Infrastructures en Afrique (PIDA), qui s'étend à l'ensemble du continent, se fonde sur cette analyse et a identifié plusieurs projets prioritaires (Plans d'Action Prioritaire - PAP - du PIDA), dont la mise en œuvre permettrait de connecter, d'intégrer et de transformer le continent. Ils incluent plusieurs projets inhérents au secteur de l'aéronautique.

 Une récente étude commissionnée par la Plateforme du Secteur des Transports du Consortium pour les Infrastructures en Afrique (ICA) a mis en évidence le potentiel de la participation du secteur privé en Afrique, ainsi qu'un certain nombre de problèmes qui entravent ou découragent leur implication.

L'objectif de cette étude est de tirer parti de ce travail de base et d'aider les parties prenantes africaines à aborder les prochaines étapes de la promotion de services aéronautiques efficaces en Afrique. L’objectif global est de contribuer à aborder les barrières au développement de services aéronautiques efficaces en Afrique par le biais d'une analyse et d'interventions ciblées pour soutenir les PAP du PIDA pertinents. De manière spécifique, l'étude évalue la mise en œuvre de la Décision de Yamoussoukro, ainsi que les transports aériens d'Afrique occidentale, et les plateformes de transport aérien d'Afrique centrale.

Télécharger le document