La Banque Mondiale va investir dans l'infrastructure africaine

28 mars 2011

Des projets concernant l’infrastructure africaine vont bénéficier d’investissements de la part de la Banque Mondiale.

Une nouvelle politique va remplacer le Plan d’Action pour l’Afrique (Africa Action Plan). Selon l’East African, elle aura une plus grande envergure que son prédécesseur..

Plus de 1000 personnes de 36 pays différents ont été interrogées avant la publication de la stratégie.

Les besoins en infrastructure du continent sont un défi et demandent 48 milliards de dollars US supplémentaires (30 milliards de livres sterling) tous les ans pour combler les lacunes des financements actuels.

Obiageli Ezekwesili, le vice-président de l’organisation pour l’Afrique considère qu’un des domaines pouvant encourager la croissance est celui de la Technologie de l’Information et des Communications et a ajouté : « Ce secteur va stimuler la compétitivité nationale…. et attirer davantage d’investissements étrangers nécessaires pour encourager la croissance économique. »

Le nouveau plan sera réévalué et mis à jour tous les cinq ans.

John Green, directeur du développement commercial au niveau mondial chez Investec Asset Management, a récemment déclaré à Reuters que la croissance stagnera sur le continent si l’infrastructure ne bénéficie pas d’investissements.


Catégories: Infrastructures générales, TIC

Abonnement au bulletin d’information

Abbonez-vous à notre bulletin trimestriel pour recevoir des mises à jour de ICA

Savoir Plus